PSG : "Presque impossible de voir Neymar au Barça", selon Isabela Pagliari

  • A
  • A
Neymar PSG Barcelone 2:56
La vedette brésilienne du PSG Neymar fait encore l'objet de rumeurs l'envoyant au FC Barcelone. © AFP
Partagez sur :
Samedi, dans "Europe 1 Sports", notre consultante spécialiste du football brésilien Isabela Pagliari est revenue sur l'actualité du football auriverde et notamment sur l’actualité de la star du Paris Saint-Germain Neymar qui, une fois de plus, fait la Une des quotidiens catalans. Et, une fois de plus, le joueur le plus cher du monde est annoncé du côté de son ancien club, le FC Barcelone.

Pas de trêve pour les rumeurs mercato, même en pleine pandémie mondiale de coronavirus. Encore moins pour la presse catalane qui, une fois de plus, annonce le joueur du Paris Saint-Germain Neymar du côté de son ancien club, le FC Barcelone. Un montage assez improbable a d’ailleurs été mis en avant par nos confrères d'El Mundo Deportivo, comprenant trois joueurs barcelonais français, Samuel Umtiti, Ousmane Dembélé et Jean-Clair Todibo. "Selon mes informations, c’est presque impossible de voir Neymar signer au FC Barcelone", a clarifié notre consultante spécialiste du football brésilien Isabela Pagliari.

"L'histoire avec le PSG n'est pas finie"

Pour la journaliste brésilienne, un retour de Neymar là où il a découvert le football européen (2013-2017) est improbable pour plusieurs raisons : "Si jamais ils arrivent à trouver avec la Fifa des conditions pour le transferts aux alentours de 185 millions d’euros (un point de règlement de l’instance stipule qu’un joueur qui est depuis trois ans dans un club sans avoir prolongé peut se voir fixer un prix de départ, ndlr), aucun club ne pourra de toute façon payer cette somme."

Isabela Pagliari ajoute : "Son histoire avec le Paris Saint-Germain n’est pas finie, j’imagine que lui-même a envie, avec la qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions, de finir son histoire avec le PSG." Par ailleurs, le père de Neymar s’est également exprimé sur une télé brésilienne, affirmant que seul son fils déciderait de son avenir, mais que pour l’heure, le "Ney" était content d’être au club et "qu’à chaque période de trêve il y aura des spéculations". Coronavirus ou non.

La Une du Mundo Deportivo :

Europe 1
Par Julien Froment