PSG-Dortmund : hors du stade, l'extase des supporters, "comblés"

, modifié à
  • A
  • A
PSG 1:29
Après s'être qualifiés en quarts de finale de Ligue des champions contre Dortmund (2-0), les joueurs du PSG sont sortis fêter leur victoire avec leurs supporters. © AFP
Partagez sur :
Le PSG s'est qualifié, mercredi soir, pour les quarts de finale de la Ligue des champions en battant Dortmund (2-0). Le huis clos décrété pour ce match n'a découragé les supporters parisiens qui s'étaient rassemblés en masse aux abords du Parc des Princes pour soutenir leur équipe. Surprise au coup de sifflet final : les joueurs sont venus à leur rencontre pour les remercier.
REPORTAGE

Un véritable moment de communion. Dans un stade quasiment vide pour cause de coronavirus, le Paris Saint-Germain s'est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions lors de son match retour contre le Borussia-Dortmund (2-0). Mais les mesures prises pour contenir la propagation du virus n'ont pas eu raison de la ferveur des supporters parisiens. S'ils n'ont pu entrer au Parc des Princes, ils étaient plus de 3.000 à venir soutenir leur équipe à l'extérieur du stade, devant le virage Auteuil.

Les joueurs à la rencontre de leurs supporters

Drapeaux, fumigènes, chants... L'objectif affiché est clair : faire le plus de bruit possible. Une heure et demi plus tard, Paris se qualifie, refermant une bonne fois pour toute la malédiction des huitièmes de finale en Ligue des champions.
Explosion de joie aux abords du stade. Si bien qu'au coup de sifflet final, les joueurs parisiens sont même sortis pour venir remercier leurs supporters. Parmi eux, Issa a fait le voyage depuis Dakar (Sénégal). "J'ai reçu une notification annonçant que le match se jouerait à huis clos alors que j'étais dans mon avion", explique-t-il. "J'ai été très déçu, mais avec une fête pareille, c'est sûr que je reviendrai !"

"Vraiment comblé"

Livreur à domicile, Antoine, lui, a expédié sa dernière commande, enfourché son vélo et foncé jusqu'au Parc pour participer à la fête. "Ma dernière livraison était à Neuilly. J'ai traversé tout le bois de Boulogne pour venir ici pour les dix dernières minutes, et je suis vraiment comblé", s'enthousiasme-t-il.

Prochaine étape, les quarts de finale. Un match auquel les supporters parisiens espèrent assister, cette fois, depuis les tribunes.

Europe 1
Par Christophe Lamarre, édité par Pauline Rouquette