Promu en Ligue 2, le club de foot de Rodez devrait jouer à domicile… à Bastia

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Rodez, qui a validé son billet pour la Ligue 2, va être dans l'obligation de s'exiler en Corse pour disputer ses premiers matches à domicile, faute de stade homologué.

Plus de 25 ans après, Rodez retrouve la Ligue 2. Le club de l'Aveyron, promu jeudi soir au deuxième niveau national pour la première fois depuis 1992-1993, est cependant confronté à un drôle de casse-tête.

Les Ruthénois, qui ne disposent pas d'un stade homologué pour le niveau professionnel, sont ainsi à la recherche d'une enceinte capable de les accueillir pour disputer leurs premiers matches de Ligue 2 la saison prochaine. La solution : un exil temporaire à Bastia, à plus de 600 kilomètres de Rodez !

Une solution moins coûteuse

Rodez a célébré son accession en Ligue 2 jeudi soir, grâce à une victoire 3-1 sur Boulogne-sur-Mer. Mais son stade Paul-Lignon, qui doit faire l'objet de travaux pour se mettre aux normes, ne sera pas prêt avant, au mieux, le mois d'octobre, selon Le Parisien. Les dirigeants du club aveyronnais ont sollicité sans succès l'aide de Montpellier, Istres, Gueugnon ou Toulouse"C'est quand même un scandale que dans ce pays on ne puisse pas jouer à Toulouse, qui est la métropole", s'emporte le maire de Rodez, Christian Teyssèdre, joint par Europe 1. 

Pour jouer au Stadium de Toulouse, le club aurait en effet dû débourser entre 80.000 et 100.000 euros par rencontre. À Bastia et son célèbre stade Furiani, la location ne coûterait en revanche "que" 35.000 euros par match (plus 25.000 euros de déplacement en avion). Les supporters ruthénois vont devoir prendre leur mal en patience avant de voir réellement évoluer leur équipe à domicile.