Premier League : le choc Manchester United-Liverpool reporté sur fond de grogne des fans

  • A
  • A
Manchester United
La pelouse de Manchester United a été envahie par les supporters du club, dimanche après-midi. © Oli SCARFF / AFP
Partagez sur :
Des centaines de supporters de Manchester United ont réussi à envahir la pelouse du stade d'Old Trafford, dimanche, pour protester contre les propriétaires américains du club. Après une heure de flottement, la rencontre a été reportée à une date ultérieure. 

Une victoire pour les fans, deux semaines après le tragique épisode de la Super Ligue ? Alors que des centaines de supporters de Manchester United ont réussi à envahir la pelouse du stade d'Old Trafford, dimanche après-midi, le choc face à Liverpool a été officiellement reportée, en début de soirée, à une date ultérieure. Il devait initialement débuter à 17h30 heure française, 16h30 heure locale. Les fans protestent contre les propriétaires américains du club, la famille Glazer.

Manifestation devant l'hôtel

Des milliers de supporters s'étaient donné rendez-vous à 14 heures locales pour manifester autour du stade, dont une partie a réussi à s'inviter sur la pelouse mythique. "Vous pouvez acheter notre club mais vous ne pourrez pas acheter notre cœur et notre âme", pouvait-on lire sur une bannière, alors que les fans portaient, pour nombre d'entre eux, les couleurs vert et or, symboles de la protestation anti-Glazer.

Elles évoquent en effet Newton Heath, club fondé en 1878 et qui allait devenir 24 ans plus tard Manchester United. Ils ont allumé des fumigènes, sont montés sur les cages et dans les tribunes, chantant "Nous voulons le départ des Glazer". Dans le même temps, en centre-ville, une manifestation s'est tenue devant l'hôtel où étaient rassemblés les joueurs de Manchester United pour empêcher le départ des bus.

Rencontre décisive

Dans un contexte qui a toujours été tendu avec la famille américaine Glazer, propriétaire du club, le récent épisode du projet de Super Ligue européenne dissidente, à laquelle s'étaient initialement associés les Red Devils, a fait monter la pression de quelques crans.

Le club avait annoncé, peu après avoir jeté l'éponge pour la Super Ligue, le départ à la fin de l'année d'Ed Woodward, le vice-président exécutif et représentant des Glazer au club, symbole de tous les maux pour les fans. Cette rencontre pourrait décider du titre cette saison. En cas de victoire des Reds sur la pelouse de leur principal rival historique, Manchester City ne pourrait plus être rejoint par United et serait sacré à deux jours de sa demi-finale retour de Ligue des champions contre le PSG.