Noël Le Graët défend les supporters : "Les interdictions de déplacement sont stupides"

, modifié à
  • A
  • A
Noël Le Graët espère que les supporters pourront se déplacer plus facilement dans les prochains mois.
Noël Le Graët espère que les supporters pourront se déplacer plus facilement dans les prochains mois. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
Depuis le début de la saison, de nombreuses restrictions de déplacement de supporters ont été pris par arrêtés préfectoraux. Une situation dénoncée sur Europe 1 par Noël Le Graët, le président de la Fédération française de foot.
INTERVIEW

Depuis plusieurs saisons, les interdictions de déplacement de supporters cristallisent les tensions. La reprise de la Ligue 1 n'a pas échappé à la règle, avec de nombreux arrêtés préfectoraux limitant la venue de fans supportant l'équipe évoluant à l'extérieur, dont les rencontres Reims-Strasbourg ou Nantes-Marseille le week-end dernier. Noël Le Graët, le président de la Fédération française de foot (FFF), a critiqué ces interdictions de déplacement, vendredi au micro d'Europe 1. 

"Ça devient difficile, ça me gêne. Les interdictions de déplacement sont stupides, mais ça vient de bagarres d'une vingtaine ou trentaine de supporters par club. Nous-mêmes on en parle beaucoup avec la Ligue (LFP) et les clubs. Je trouve intolérable les fermetures de tribunes", s'est désolé le patron de la FFF, alors que les supporters contestent vivement ces interdictions. 

"Il va falloir en rediscuter avec le ministère de l'Intérieur"

Noël Le Graët a également demandé à aborder ce sujet sensible avec le ministère de l'Intérieur, afin "que les supporters puissent se déplacer". "Il va falloir qu'on en rediscute à la rentrée avec le ministère de l'Intérieur. Il n'y a aucune raison qu'on n'élargisse pas les débats. J'aimerais bien que les supporters puissent se déplacer, qu'ils aient une place partout. On devrait pouvoir jouer au foot avec des gens raisonnables", a espéré le président de la FFF.

Des arrêtés préfectoraux limitant les déplacements de supporters ont également été pris en Coupe d'Europe. La préfecture du Bas-Rhin a pris un arrêté interdisant à "toute personne se prévalant de la qualité de supporter de l'Eintracht Francfort ou se comportant comme tel (de) circuler ou stationner aux abords du stade de la Meinau", avant le barrage aller de Ligue Europa remporté jeudi soir par Strasbourg (1-0).