Neymar sur "les "Quatre Fantastiques" du PSG : "On joue bien, on court, on se donne pour l'équipe"

, modifié à
  • A
  • A
0:54
© Bertrand GUAY / AFP
Partagez sur :
Le doute s'immisce chez les "Quatre Fantastiques" : le Paris SG, inquiétant défensivement, a été accroché dimanche en Ligue 1 contre Monaco (3-3), un premier test raté pour son quatuor de stars, où Neymar est apparu trop seul.

Neymar n'est pas content, et il le dit. Auteur d'un doublé (3e, 41e) et d'un mouvement ayant poussé les Monégasques à marquer contre leur camp (24e), le Brésilien n'a pas suffi à compenser les alarmantes largesses défensives du PSG, cueilli sur un but gag du Monégasque Islam Slimani (70e). Score final : 3-3, entre le PSG et Monaco, dimanche soir, pour la clôture de la 20e journée de Ligue 1.

 

"Nous sommes supérieurs et nous devons le montrer sur le terrain", a déploré Neymar après le nul concédé dimanche. "Nous n'avons pas livré notre meilleur match mais nous avons essayé", a tranché l'attaquant.  "Cela a été un bon test. Monaco a une bonne équipe, mais nous sommes supérieurs et nous devons le montrer sur le terrain. Je viens de le dire, nous n'avons pas montré notre meilleur visage. Parce que si nous l'avions fait, nous aurions pris les trois points", a-t-il ajouté.

"C'est le coach qui décide si on joue en 4-4-2 ou 4-3-3"

Neymar a critiqué au passage la décision d'accorder le but égalisateur à l'attaquant monégasque Islam Slimani : l'Algérien a été signalé hors-jeu par l'arbitre assistant avant que l'arbitrage vidéo n'accorde le but, estimant que le défenseur parisien Marquinhos, en contrant le ballon, faisait action de jeu et habilitait donc l'avant-centre. "Je crois que sur leur troisième but, le fait que notre défenseur central touche le ballon n'a pas été intentionnel mais cette décision revient à l'arbitre. Ils ont la VAR pour ça, on ne peut pas se plaindre, et d'ailleurs nous n'avons pas été parfaits ce soir", a jugé "Ney".

Interrogé pour savoir si Paris avait actuellement la meilleure attaque d'Europe avec son quatuor Neymar-Mbappé-Icardi-Di Maria, et si Thomas Tuchel devait insister en ce sens, le Brésilien a refusé de se prononcer au miro d'Europe 1 : "On joue bien, on court, on se donne pour l'équipe. Après, c'est le coach qui décide si on joue en 4-4-2 ou 4-3-3. C'est lui qui commande et on a juste à le suivre. On a juste à l'écouter et tout donner pour l'équipe."

Europe 1
Par Simon Ruben, édité par Benjamin Bonneau