Mondial de rugby au Japon : le pays en folie à l'approche des quarts de finale

  • A
  • A
Le Japon s'est imposé 28-21 contre l'Ecosse au terme d'un match historique
Le Japon s'est imposé 28-21 contre l'Ecosse au terme d'un match historique © Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Partagez sur :
La France est évidemment très attendue, dimanche à 9h15 contre le Pays de Galles... Mais dimanche, c'est un autre match qui fera vibrer tout le pays hôte : Japon - Afrique du Sud.
REPORTAGE

Les Japonais vivent un mondial historique, avec une première participation au tableau final, quatre matches et autant de victoires (notamment contre l'Irlande et l'Ecosse). Et au fur et à mesure l'engouement, déjà bien présent depuis le début, s'est renforcé. A tel point qu'en ce moment, au Japon, c'est carrément la folie pour le rugby.

En plein Tokyo, il y a eu de grandes scènes de liesse après la qualification des Japonais contre l'Ecosse. Jamais le rugby n’avait provoqué tant d’engouement ici. Lors du dernier match, plus de 60 millions de personnes étaient devant leur télévision, soit plus de la moitié de la population japonaise.

"Je ne connaissais pas bien ce sport, mais maintenant j'adore ça !"

Le Japon se découvre fan de rugby comme Hijuko, la trentaine, qui n’a pas manqué un seul match de son pays depuis la fanzone de Tokyo : "C’est un moment extraordinaire pour notre pays et notre équipe. Il y a énormément de joie ici et c’est grâce à notre sélection… Je ne connaissais pas bien ce sport mais maintenant j’adore ça !".

Une découverte pour certains donc. Mais pour le Japon, il faudrait plutôt parler de redécouverte puisque le pays fût un des premiers pays à jouer au rugby au XIXème siècle. La tradition s’était ensuite un peu perdue, au tournant des années 2000.

Le quart de finale, dimanche, s’annonce tout aussi délirant. Un peu partout dans le pays, on traque les fameux maillots de l’équipe nationale. Casuey a 75 ans, il a écumé les centres commerciaux pour acheter ce maillot rayé blanc et rouge du Japon pour sa petite fille : "Il n’y a plus beaucoup de tailles disponibles. C’est le cinquième magasin que je fais. Je vais en prendre un même s’il est trop grand. C’est formidable pour le pays cette coupe du monde et… ces victoires !".

Les hymnes passent en boucle dans les galeries commerciales

D'ailleurs, dans les magasins éphémères de la coupe du monde, les ventes dépassent toutes les prévisions. Il n'y a plus de maillots en stock ! Du côté d’Oita dans le sud du pays, où se joueront deux quarts de finale, on pousse même la passion très loin puisque les immenses galeries commerciales diffusent en boucle les hymnes des nations participantes au mondial.

Cette ferveur pourrait continuer encore quelque temps avec un jeu technique mais surtout très spectaculaire, au moins autant que celui des Blacks. Les Japonais auront toutes leurs chances dimanche face à l’Afrique du Sud.

Europe 1
Par Simon Ruben, édité par Maxime Dewilder