Mondial 2018 : l'Argentine se qualifie grâce à un grand Messi

, modifié à
  • A
  • A
L'Argentine s'est rassurée mardi en battant l'Equateur après un triste match nul face au Perou (0-0) samedi dernier.
L'Argentine s'est rassurée mardi en battant l'Equateur après un triste match nul face au Perou (0-0) samedi dernier. © RODRIGO BUENDIA / AFP
Partagez sur :
En très fâcheuses posture, l'Argentine s'est finalement qualifiée pour la Coupe du monde russe en battant l'Equateur 3 à 1 mardi soir avec un un triple de sa star. 

Le capitaine de l'Argentine Lionel Messi était hilare mardi soir et voulait "savourer la qualification" pour le Mondial-2018 en Russie. Le quintuple Ballon d'or a en effet permis à son pays d'obtenir un billet pour la Russie en battant l'Equateur (3-1). 

Un Messi survolté. Longtemps contre-performant en sélection, Leo Messi a enfin répondu aux espoirs placés en lui en portant l'Argentine vers la Russie, grâce à trois buts qui ont vite fait oublier le cauchemar du début de match, quand l'Equateur a ouvert le score dès la... 40ème seconde. Les Argentins, auteurs d'un triste match nul face au Perou (0-0) samedi, tremblaient depuis des jours face à la perspective de voir leur pays privé de Mondial et se sont définitivement rassurés grâce aux prouesses du joueur du Barça, totalement survolté malgré les effets de l'altitude à Quito (2.850 m). 

Une équipe ambitieuse pour 2018. L'Argentine sera donc présente en Coupe du monde, dont elle n'a manqué aucune édition depuis 1970. Finaliste de la dernière édition remportée par l'Allemagne, elle pourra même nourrir de légitimes ambitions, à condition que l'entraîneur Jorge Sampaoli, appelé à la rescousses durant les éliminatoires, parvienne à faire jouer ensemble une somme d'individualités.

"Objectif atteint". "Par chance, ça nous a souri, et tout s'est bien terminé. Nous sommes tranquilles, nous avons atteint l'objectif, c'est le plus important", a déclaré Messi en sortant du vestiaire, dans le stade Atahualpa de Quito. "Maintenant, il faut savourer la qualification, l'équipe va grandir et va sortir renforcée" des Eliminatoires de la zone Amérique du sud. "Cela aurait été une folie que l'Argentine ne soit pas au Mondial. On va essayer de donner le meilleur", a-t-il ajouté.