L'OM conforte sa place de dauphin de la Ligue 1, Lyon tenu en échec à Amiens

  • A
  • A
OM Saint-Etienne
Marseille s'est imposé 2-0 à Saint-Etienne. © AFP
Partagez sur :
Pressé de se rapprocher du podium de Ligue 1, l'OL a encore laissé passer une opportunité mercredi contre Amiens (0-0) lors de la 23e journée, à l'image de Montpellier, rejoint à domicile par Metz (1-1). L'OM s'impose 2 buts à 0 à Saint-Etienne et conserve sa place de dauphin du championnat. 

L'Olympique de Marseille s'impose à Saint-Etienne 2 à 0, dans un match en retard de quinze minutes à cause de heurts entre les supporters des deux équipes. Les Marseillais confortent leur place de second de Ligue 1. Dimitri Payet a ouvert le score à la 7eme minute, puis Radonjic a fait le break à la 86eme minute, trompant le gardien des Verts, Stéphane Ruffier. 

Lyon loin du compte et du podium

L'objectif Ligue des champions commence à se compliquer pour l'OL, qui a brûlé un nouveau joker mercredi soir contre le relégable Amiens (0-0), quatre jours après une défaite cruelle à Nice (2-1). Dans un match vraiment poussif, les Lyonnais ne se sont secoués qu'en fin de match, après l'entrée du prometteur milieu offensif Rayan Cherki (16 ans) à l'heure de jeu. Ce dernier a expédié une frappe sur les montants (71e), puis contraint le gardien à une parade spectaculaire (80e).

Quant au but inscrit en fin de match par Lyon, il a été annulé parce que le ballon était sorti (87e). Pour Amiens, ce nul est synonyme d'espoir pour l'entraîneur Luka Elsner, très menacé après une série de résultats négatifs. En revanche, le résultat est rageant pour l'OL (33 pts), qui reste à sept longueurs de la troisième place occupée par Rennes (40 pts).

Montpellier rate l'occasion 

Montpellier ne relève pas la tête: après une semaine "horribilis" qui l'a vu chuter en huitièmes de finale de Coupe de France contre les amateurs de Belfort, avant de sombrer face au Paris SG en Ligue 1 (5-0), le club héraultais s'est fait rejoindre devant Metz (1-1).
Le MHSC a cru se faciliter la tâche en ouvrant le score d'une belle frappe flottante de Téji Savanier (13e).

Puis, en dépit d'un penalty provoqué puis arrêté par le gardien montpelliérain Geronimo Rulli (19e) et de plusieurs parades du portier argentin, Montpellier n'a jamais réussi à se mettre à l'abri, le but de Gaëtan Laborde étant logiquement annulé pour hors-jeu (57e).
Cela a permis à Metz d'arracher un point mérité sur une frappe surpuissante de Farid Boulaya (80e), laissant Montpellier stagner à la 5e place (34 pts).

Nîmes enchaîne enfin

Pour la première fois de la saison, Nîmes a enchaîné deux victoires d'affilée en Ligue 1, de quoi entretenir l'espoir du maintien en L1. Pour l'heure, les "Crocos" sont dix-huitièmes et barragistes, à trois longueurs des Dijonnais, leur adversaire du soir.

Yassine Benrahou a marqué très vite, sur une action en deux temps (4e). Puis Nolan Roux, arrivé à Nîmes fin janvier pour contribuer à cette mission sauvetage, a marqué un but gag en contrant le dégagement du gardien (44e). Et la recrue dijonnaise Yassine Benzia n'a pas été très en veine en voyant sa frappe heurter successivement les deux poteaux avant de ressortir (76e).

Toulouse rechute, nuls à Brest et Reims

Après avoir mis fin à Amiens (0-0) à sa série de 11 défaites consécutives en Ligue 1, le TFC a rechuté à domicile contre Strasbourg (1-0). Le bourreau des Toulousains s'appelle Abdul Majeed Waris (75e), qui a fait la différence deux minutes seulement après son entrée en jeu.

Pas de vainqueur en revanche entre Brest et Bordeaux, qui évoluait pourtant en supériorité numérique (1-1). Nul également entre Reims et Nice (1-1) au stade Auguste-Delaune, où c'est le défenseur rémois Yunis Abdelhamid, récemment prolongé, qui a encore marqué pour son équipe, comme à Angers (4-1) le week-end dernier.