Ligue des Champions : Hugo Lloris héros de Tottenham face à Manchester City

, modifié à
  • A
  • A
Hugo Lloris face à Manchester City en Ligue des champions (1280x640)
Hugo Lloris a reçu les félicitations de son entraîneur Mauricio Pochettino à l'issue de la rencontre. © Ian KINGTON / IKIMAGES / AFP
Partagez sur :
En détournant un penalty, Hugo Lloris a permis à son équipe de Tottenham de battre Manchester City (1-0), en quarts de finale aller de la Ligue des Champions.

Le rêve éveillé de Tottenham, vainqueur mardi soir de Manchester City en quarts de finale aller de la Ligue des champions (1-0) pour son premier match européen dans son stade flambant neuf, aurait bien pu tourner au cauchemar. Dès la 12e minute, Danny Rose, latéral gauche des Spurs, a provoqué un penalty contre son équipe, après un bras décollé dans la surface de réparation. Mais, opposé à Sergio Agüero, Hugo Lloris a choisi le bon côté et s'est détendu sur la gauche pour écarter le ballon de l'attaquant des Citizens, frappé à mi-hauteur, permettant à son équipe de ne pas plier en début de match. Le gardien des Bleus a détourné les trois derniers penalties auxquels il a dû faire face…

Critiqué ces dernières semaines par la presse britannique, le champion du monde a répondu de la meilleure des façons. Il avait reçu le soutien de Mauricio Pochettino, l'entraîneur de Tottenham, avant la rencontre. "C'est l'un des meilleurs gardiens au monde. Il n'y a aucun doute", déclarait récemment celui qui a promu Hugo Lloris capitaine. Déjà décisif en huitièmes de finale face au Borussia Dortmund, le gardien des Bleus s'est ensuite montré sérieux, repoussant les rares tentatives de Manchester City.

Son brille aussi, inquiétude autour de Kane

Si Hugo Lloris a réussi à garder sa cage inviolée, il n'est pas le seul Londonien à avoir réalisé une grande performance mardi soir. Dans tous les bons coups, Heung-Min Son a offert la victoire à son équipe en inscrivant l'unique but de la rencontre (80e). Lancé à la limite du hors-jeu, le Sud-Coréen a évité de justesse la sortie de but, avant de mystifier Ederson, le gardien de Manchester City. Après avoir inscrit le premier but de Tottenham en Premier League dans le tout nouveau "Tottenham Hotspur Stadium", Son a récidivé, cette fois en Ligue des Champions. Battu par les hommes de Guardiola en championnat, en octobre dernier (1-0), Tottenham a pris cette fois sa revanche, avant le match retour prévu mercredi prochain, à l'Etihad Stadium. Seule ombre au tableau, la blessure à la cheville de l'attaquant Harry Kane. Star des Spurs, l'Anglais a reçu une semelle de Fabian Delph, défenseur de Manchester City. De quoi inquiéter Mauricio Pochettino, qui attend "les prochains jours" pour en savoir plus.

Liverpool ne laisse pas d'espoirs à Porto

Invité surprise des quarts de finale, le FC Porto n'a pas eu l'occasion d'y croire longtemps, mardi soir, à Anfield. Dès la cinquième minute, le tir détourné de Naby Keita a fini au fond des filets d'Iker Casillas. Les finalistes de la dernière édition ont ensuite fait le break, juste avant la demi-heure de jeu, par l'intermédiaire de Roberto Firmino, à la conclusion d'un centre de Trent Alexander-Arnold. Le score n'a plus bougé, malgré plusieurs opportunités pour le FC Porto (2-0). Les Reds se rendront au Portugal, mercredi prochain, avec un avantage certain. Mais le FC Porto, qui avait remonté un but de retard face à l'AS Rome, en huitièmes de finale, n'a pas dit son dernier mot.

Europe 1
Par Idèr Nabili