PSG : une première partie de saison réussie malgré quelques "couacs"

  • A
  • A
Kylian Mbappée et Neymar tout sourire après la nouvelle victoire du Paris Saint-Germain contre Amiens (4-1) 1:23
Kylian Mbappée et Neymar tout sourire après la nouvelle victoire du Paris Saint-Germain contre Amiens (4-1) © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
Facile vainqueur d'Amiens samedi soir (4-1), le Paris Saint-Germain a clôturé l'année 2019 sur une très bonne note. Premier en Ligue 1, qualifié en huitièmes de finale de la Ligue des Champions, la première moitié de saison du club de la capitale n'a été assombrie que par quelques petits couacs vite dissipés. 
REPORTAGE

Sans surprise, le Paris Saint-Germain termine la phase aller de la Ligue 1 tout en haut de l'affiche. Grâce à un succès facile sur sa pelouse face à Amiens (4-1), le PSG s'est assuré de passer les fêtes de fin d'année au chaud. Les Parisiens, leader du championnat, comptent sept points d'avance sur leur dauphin, Marseille, tout en ayant un match en retard. Ajoutez à cela une qualification méritée en huitième de finale de la Ligue des Champions (contre Dortmund), et une place en demi-finale de la Coupe de la Ligue, et le tableau semble idyllique. 

Une note de "17/20"

Ce ne sont pas quelques petits couacs qui ont marqué la vie du club depuis la reprise en juillet qui vont doucher l'enthousiasme des supporters parisiens à l'heure de la trêve hivernale. Sans aucune hésitation, Gildas accorde les félicitations du jury au Paris Saint-Germain pour sa première moitié de saison, en décernant une note de 17 sur 20. "Je trouve qu'ils ont été réguliers, contrairement à la saison passée où ils ont donné certains matches", analyse le supporter à la sortie du Parc des Princes samedi soir. "Avec un ou deux buts d'avance, ils géraient, mais cette année ils n'ont pas fait cela. J’espère qu'ils vont faire pareil en deuxième partie de saison", s'enflamme même Gildas.

"On est monté en puissance"

Il faut tout de même rappeler que le Paris Saint-Germain n'a pas tout réussi, loin de là, depuis la reprise des hostilités au milieu de l'été. Le PSG a concédé trois défaites en 19 matches de Ligue 1, tout en montrant parfois quelques balbutiements dans le jeu. L'équipe du technicien allemand Thomas Tuchel a aussi été décimée par les blessures, à l'image des sorties contre Amiens d'Abdou Diallo (ischio-jambiers) et de Thiago Silva (cheville droite). Les deux défenseurs ont rejoint à l'infirmerie Idrissa Gueye, Presnel Kimpembe ou encore Edinson Cavani. Mais il est difficile de critiquer le bilan égrené par le défenseur parisien Marquinhos. "On termine premiers de notre groupe en Ligue des Champions, on est premiers en Ligue 1 avec de bonnes performances. La première moitié de saison était très bien", se félicite le défenseur brésilien. "Ces derniers mois, on est monté en puissance. L'équipe a vraiment grandi et j’espère que l'on va continuer comme cela."

Papa depuis peu, Marquinhos pourra profiter de la période des fêtes en famille. Il bénéficie, comme l'ensemble de l’effectif de dix jours de vacances bien méritées. L'occasion pour certains de guérir les petits maux de la première moitié de saison. Car il faudra revenir affûté pour la reprise en 2020. Un marathon attend le Paris Saint-Germain, avec potentiellement huit matches rien qu'au mois de janvier. Dont le premier, le 5 janvier en Coupe de France, face aux amateurs de l'ESA Linas-Montlhéry (Régional 1). 

 

 

Europe 1
Par Julien Froment, édité par Cédric Chasseur