Ligue 1 : course à l'Europe, lutte pour le maintien... Les enjeux de la 37ème journée

  • A
  • A
L'OL et l'ASSE se livrent une rude bataille pour la dernière place du podium.
L'OL et l'ASSE se livrent une rude bataille pour la dernière place du podium. © AFP
Partagez sur :
La 37ème et avant-dernière journée de Ligue 1 est encore riche en suspense. Tour d'horizon des enjeux, aussi bien dans le haut que dans le bas du classement.

Qui disputera le troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions ? Qui rejoindra Rennes et Strasbourg en Ligue Europa ? Qui descendra en Ligue 2 ? Toutes ces questions pourraient trouver leurs réponses dès samedi soir, à l'occasion de la 37ème et avant-dernière journée de Ligue 1. Europe 1 fait le point sur tous les enjeux.

Entre Lyon et Saint-Étienne, un derby à distance pour le podium

En haut de tableau, c'est la course à l'Europe qui attire tous les regards. La première place est déjà assurée par le PSG, qui fêtera d'ailleurs son titre ce samedi soir au Parc des Princes. La deuxième l'est quasiment par le Losc. À moins d'un retournement de situation qui semble improbable, les Lillois joueront la phase de poules de la Ligue des Champions la saison prochaine. Les hommes de Christophe Galtier n'ont besoin que d'un point face à Angers, afin d'assurer définitivement leur qualification. La troisième place, qui pourrait offrir une qualification directe en C1 selon le vainqueur de la Ligue Europa, n'est elle pas encore assurée par Lyon, son actuel occupant.

Lyonnais et Stéphanois se disputent en effet la dernière marche du podium, dans une course-poursuite aux allures de derby rhônalpin. Grâce à sa victoire à Marseille (3-0), dimanche dernier, l'OL a pris quatre points d'avance sur Saint-Étienne, 4ème. Les hommes de Bruno Genesio, qui quittera le club à l'issue de la saison, peuvent donc entériner leur troisième place face à Caen, s'ils font au moins aussi bien que Saint-Étienne contre Nice, ce samedi.

 

Montpellier en embuscade pour l'Europe

Mais les Stéphanois, privés de leurs meneurs de jeu Rémy Cabella et Wahbi Khazri, doivent encore veiller à ne pas être rattrapés par Montpellier, sous peine de ne même pas se qualifier en Ligue Europa la saison prochaine. Les Héraultais pointent à quatre points des Verts, qu'ils ont battus la semaine dernière (1-0), et reçoivent Nantes. En résumé, pour assurer sa place dans le Top 4, et donc en coupe d'Europe, l'ASSE ne doit pas faire un plus mauvais résultat que le MHSC.

Amiens, Monaco, Caen et Dijon en danger

Dans le bas de tableau, quatre équipes peuvent encore trembler. Outre Guingamp, déjà relégué en Ligue 2, Amiens (16e, 35 points), Monaco (17e, 33 points), Caen (18e, 33 points) et Dijon (19e, 31 points) sont à la lutte pour le maintien. Les Monégasques accueillent d'ailleurs les Amiénois, dans un match de la peur où le vainqueur ferait un grand pas vers sa survie dans l'élite, d'autant que Caen et Dijon ont des déplacements périlleux. Les Caennais se déplacent à Lyon, où ils ne se sont imposés qu'une fois dans leur histoire, tandis que les Dijonnais se rendent à Paris, au Parc des Princes, un stade dans lequel ils restent sur un cinglant 8-0, encaissé la saison dernière.

Dijon est d'ailleurs la seule équipe à pouvoir être en Ligue 2 dès ce samedi soir. Pour cela, il faudrait que les Dijonnais s'inclinent à Paris, et que, dans le même temps, Caen et Monaco s'imposent. Il ne resterait alors plus que la 18ème place en jeu, qualificative pour les barrages, face au vainqueur des play-offs de Ligue 2.