Ligue 1 : la décision de Rabiot de partir du PSG est "ferme et définitive", selon sa mère

, modifié à
  • A
  • A
Adrien Rabiot ne devrait plus porter les couleurs du PSG. © Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Partagez sur :

La mère et agent du milieu de terrain a assuré que son fils, en conflit avec son club formateur, quittera le PSG. 

Rien ne va plus entre Adrien Rabiot et le PSG. Le milieu de terrain, dont le contrat arrive à expiration cet été, a pris la décision "ferme et définitive" de quitter son club formateur "parce que la situation aujourd'hui s'est totalement dégradée", a dit mercredi sa mère et agent, Véronique Rabiot, à la radio RTL. "Il n'y a aucun accord avec aucun club, à aucun moment. Nous n'avons le droit de parler avec aucun club avant le 1er janvier et je ne parlerai avec aucun club avant le 1er janvier", a-t-elle dit alors que le joueur de 23 ans est dit proche de rejoindre le FC Barcelone.

Rabiot voulait partir cet été. "Lors du mercato d'été, j'avais signifié à monsieur Henrique", le directeur sportif du PSG, "que je voulais qu'Adrien soit sur la liste des transferts puisque Adrien voulait quitter le club et qu'on l'avait clairement dit", a encore déclaré Véronique Rabiot à RTL, confirmant en revanche que son fils a "eu une proposition de Barcelone pendant le mercato". "Le club a refusé, le club a totalement le droit de refuser, mais on ne peut pas dire qu'il n'était pas au courant."

Une situation sous haute tension. Adrien Rabiot, dont le feuilleton autour d'une prolongation de contrat s'éternise depuis plusieurs semaines, a été "totalement écarté" du groupe parisien, selon une source proche du club à Europe 1. Il n'a pas été convoqué pour le huitième de finale de Coupe de la Ligue, remporté mardi soir à Orléans (2-1). Lors de ce match, les supporters parisiens ont déployé une banderole hostile à son encontre, avec la mention "Rabiot, on n'a pas besoin de toi". Le milieu de terrain pourrait partir libre cet été, ou bien être vendu dès cet hiver par le PSG afin de toucher une indemnité de transfert.