Ligue 1 : Jouer à huis clos ? "Pas du vrai football", pour le Rennais Da Silva

  • A
  • A
Le défenseur rennais Damien Da Silva n'a qu'une crainte, c'est de jouer à huis clos 5:51
Le défenseur rennais Damien Da Silva n'a qu'une crainte, c'est de jouer à huis clos © AFP
Partagez sur :
Le défenseur du Stade Rennais Damien Da Silva était l’invité de Lionel Rosso et d’Europe 1 Sport samedi. Le capitaine du club breton, actuellement troisième de  Ligue 1, fait partie des joueurs qui ne voient pas comment le championnat peut reprendre. Et encore moins à huis clos.
INTERVIEW

A l’instar des autres joueurs de Ligue 1, le défenseur Damien Da Silva prend son mal en patience, en attendant qu’une décision soit prise concernant l’avenir du championnat de France. Alors que l’idée de reprendre la saison à huis clos fait son chemin, notamment du côté des diffuseurs, l’ex-joueur du Stade Malherbe de Caen émet de sérieuses réserves. "Cela m’arrangerait pas du tout, pour dire la vérité. Du football sans supporters, Ce n’est pas du vrai football",  se lamente le défenseur rennais au micro d’Europe 1.

"On a su inverser la tendance grâce aux supporters"

Et le capitaine des Rouge et Noir argumente : "On est souvent portés par l’ambiance. Joueur à huis clos ça ne m’est jamais arrivé, ça ferait vraiment bizarre et je pense que personne ne le souhaite, honnêtement.  Les supporters sont importants, et je ne dis pas ça uniquement pour leur faire plaisir. A Rennes ça a été le cas à plusieurs reprises, on a su inverser la tendance grâce à eux."

S’il maintient sa forme physique avec "du tapis de course, du vélo, du renforcement", le joueur avoue que ce ne sont "pas les mêmes efforts qu’en matches." Compte tenu de la situation sanitaire actuelle, Damien Da Silva a donc du mal à se projeter vers une reprise de la Ligue 1, malgré l'annonce du déconfinement progressif le 11 mai prochain.

"Il n’y a pas plus important que la santé, si on ne peut pas reprendre dans des conditions sûres et certaines, je ne serais pas pour reprendre", avance le défenseur du Stade Rennais. "On est totalement dans l’inconnu, je ne pense pas que ça va progresser énormément dans les semaines à venir. Il ne faut pas plaisanter. J’aimerais finir le championnat mais dans des conditions bien plus certaines qu’on nous le présente actuellement."

Rennes un des grands gagnants si le championnat s’arrête

Si, pour le moment, seuls les championnats amateurs (jusqu’au National 2) ont été  arrêtés, la Ligue 1 et la Ligue 2 ne sont pas à l’abri d’une telle éventualité. "On se prépare à tous les cas de figure", affirme Da Silva, qui verrait d’un très bon œil un figement du classement 2019/2020. Et pour cause, Rennes est troisième, une place synonyme de tour préliminaire de la Ligue des champions !

"Si la saison se termine là, finir troisième pour le Stade Rennais, ce serait très bien. Et cette  place n’est pas quasi-inespérée, si à 10 journées de la fin on est là, c’est qu’on le mérite", analyse le défenseur sur Europe 1. "On a montré de bonnes choses tout au long de la saison. Au début de saison si on nous avait dit ça, on aurait signé de suite. C’était clairement l’objectif de fin de saison de finir dans les trois premiers."

Quant à la possibilité de jouer la saison prochaine la prestigieuse Ligue des champions, "Là on peut parler de consécration, de rêve si on venait à jouer la Ligue des champions", s’avance Damien Da Silva. "C’est un peu le but ultime de chacun, c’est l’une des raisons pour laquelle on travaille dur, personnellement ou collectivement. C’est un rêve d’entendre la musique de la Ligue des champions. Mais on ne se projette pas là-dedans, on ne s’enflamme pas à se dire qu’on va joueur la Ligue des champions, ça serait se tromper aujourd’hui."

Europe 1
Par Julien Froment