Les cinq chiffres qui prouvent que Rafael Nadal est le roi de Roland-Garros

, modifié à
  • A
  • A
Rafael Nadal Roland-garros
Rafael Nadal a conforté sa légende à Paris, dimanche, avec une 13e victoire et 16 participations. © Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Partagez sur :
Rafael Nadal a remporté dimanche le tournoi de Roland-Garros en battant nettement le numéro un mondial, Novak Djokovic 6-0, 6-2, 7-5. Avec treize sacres, un record, l'Espagnol conforte un peu plus son statut d'intouchable à Paris. Retour en cinq chiffres sur un règne inégalé porte d'Auteuil.
DÉCRYPTAGE

Un monstre en son jardin. Rafael Nadal a une nouvelle fois montré dimanche qu'il était bien le roi de Roland-Garros en s'imposant nettement, sinon facilement, face à un Novak Djokovic rapidement dominé. Face au Serbe numéro un mondial, l'Espagnol a affiché son meilleur visage dans un court central, certes recouvert et peu garni en raison du coronavirus, mais tout acquis à sa cause. Car en quinze participations à ce tournoi du Grand Chelem, "Rafa" a fait de la porte d'Auteuil sa chasse gardée, comme l'attestent les chiffres à la (dé)mesure de sa domination.

13 titres à Roland-Garros

C'est un record absolu, évidemment : Rafael Nadal est le seul joueur masculin à remporter pour la treizième fois un tournoi du Grand Chelem, en l'occurrence Roland-Garros (2005, 2006, 2007, 2008, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2017, 2018, 2019 et donc 2020). Il devient également le seul sportif, tous sexes confondus, à s'être imposé à 13 reprises dans le même tournoi, Majeur ou pas. Martina Navratilova avait remporté 12 fois celui de Chicago entre 1978 et 1992. 

100 victoires à Paris

Depuis son premier match à Roland-Garros, le 23 mai 2005, Rafael Nadal a empilé les victoires dans ce tournoi sur terre battue, sa surface de prédilection. Dimanche, il a atteint le cap symbolique des 100 victoires en 103 matches, avec des défaites face à Robin Soderling et 2009 et Novak Djokovic en 2015 (et un forfait en 2016). Il devient le deuxième homme à atteindre le cap des 100 victoires dans un tournoi du Grand Chelem, après Roger Federer à l'Open d'Australie (102) et Wimbledon (101). Notons au passage que 103 matches constitue un record absolu à Roland-Garros, au-dessus des 94 matches disputés par Steffi Graf entre 1983 et 1999.

5 ans sans défaite

La dernière défaite de Rafael Nadal à Roland-Garros ? C'était le 3 juin 2015, contre Novak Djokovic, en quarts de finale. En s'imposant face au Serbe, dimanche, le natif de Manacor, sur l'île de Majorque, porte cette impressionnante série à 30 victoires consécutives, à raison de sept victoires par édition.

4 éditions sans concéder un set

L'édition 2020 de Roland-Garros est un peu particulière pour Rafael Nadal : l'Espagnol de 34 ans n'a concédé aucun set lors de la quinzaine. Il avait déjà réussi cette prouesse à trois reprises : en 2008, en 2010 et en 2017. Il s'agit là d'un record absolu en Grand Chelem dans l'ère Open.

2 matches en cinq sets

Rafael Nadal n'a été contraint que deux fois à jouer un cinquième et dernier set depuis 2005. Il avait remporté ces deux rencontres contre John Isner en 2011 et Novak Djokovic en 2013. À Paris, Rafael est devenu le roi des matches expéditifs, surtout lors des premiers tours : il n'a jamais concédé plus de 100 jeux en une édition et sa victoire la plus "étriquée" remonte à 2011 (96 jeux contre lui).