Neymar de retour le 10 novembre ? Quand le Brésil fait une annonce qui surprend même le PSG...

  • A
  • A
11:55
Partagez sur :
Neymar pourrait reprendre l'entraînement avec le PSG le 10 novembre prochain, en tout cas à en croire le staff brésilien. Au PSG, en revanche, on semble gêné par cette annonce, selon notre consultante Isabela Pagliari.

Blessé depuis le 13 octobre dernier et un match amical du Brésil face au Sénégal (1-1), Neymar pourrait reprendre l'entraînement avec le PSG le 10 novembre prochain. Comment le sait-on ? C'est le préparateur physique du Brésil qui l'a annoncé vendredi en conférence de presse. Problème ? À en croire la consultante d'Europe 1, Isabela Pagliari, journaliste pour la chaîne de télévision brésilienne Esporte Interativo, Thomas Thuchel lui même, l'entraîneur du PSG, n'avait pas été prévenu que le Brésil allait révéler cette information... 

"Si le PSG ne voulait pas l'officialiser, c'est un peu gênant"

"C'est un peu dingue car c'est un retour qui se fait avec le PSG mais l'annonce est faite par l'équipe du Brésil. J'ai posé la question à Thomas Tuchel en conférence de presse, il a un peu ironisé, il était gêné. Au début, je pensais qu'il n'avait pas compris ma question. Mais en fait je ne pense pas qu'il savait. Il a dit 'maintenant, c'est le Brésil qui gère ça...' Thomas Tuchel n'a pas confirmé la date du 10 novembre. Mais ce que je comprends, c'est que la communication entre le Brésil et le PSG, ça ne marche pas", détaille Isabela Pagliari dans Europe 1 sport.

"Peut-être que pour le Brésil, ce n'est pas grave de dire ça. Mais si le PSG ne voulait pas l'officialiser, c'est un peu gênant. J'ai senti ça de la part de Tuchel. Il a un peu rigolé, il était peut-être un peu énervé. C'est quelque chose d'interne, entre les clubs. Et une fois que le Brésil dit une chose que le PSG doit dire, ce n'est pas top", poursuit la journaliste Brésilienne.

"C'est un État dans l'État"

Toujours très discret dans sa relation avec les médias, Neymar ne s'est absolument pas exprimé sur une date potentielle de retour. En tout cas, pas avec les médecins du club parisien. Isabela Pagliari a également rappelé que Neymar avait fait embauché des préparateurs physiques pour le suivre au PSG ET au Brésil. "C'est un État dans l'État", ironise notre consultant Nabil Djellit.

L'ancien joueur du Barça n'a pas été retenu pour les deux matchs amicaux face à l'Argentine le 15 novembre et la Corée du Sud le 19 novembre. Au contraire des deux défenseurs parisiens Marquinhos et Thiago Silva. Mais pourrait-on le revoir sur les pelouse de Ligue 1 avant décembre ? La réponse appartiendra au PSG. Normalement.

Europe 1
Par Gaétan Supertino et François Dujarrier