La chaîne Téléfoot s'associe à Netflix pour un abonnement à moins de 30 euros par mois

, modifié à
  • A
  • A
Mediapro Téléfoot Bergeaud Roures Droits TV Football
Le directeur général de Mediapro, Julien Bergeaud, aux côtés du patron du groupe, Jaume Roures, mardi, à Paris. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
La chaîne Téléfoot, propriété de Mediapro et nouvel acteur des droits TV en France, va s'associer avec Netflix, selon "L'Équipe". Un abonnement à moins de 30 euros par mois sera proposé aux fans de football, avec un engagement minimum d'un an.

Téléfoot se structure avant son lancement officiel en France, lundi 17 août. Après un accord de distribution avec l'opérateur SFR, la nouvelle chaîne de sport, propriété du groupe sino-espagnol Mediapro, va s'allier au géant du streaming audiovisuel Netflix, selon les informations de L'Équipe, mercredi après-midi. Le journal sportif précise que le but de cette association est de proposer un abonnement couplé pour les deux services dès la saison prochaine, qui débute fin août.

Économie de huit euros par mois

La traduction concrète de cet accord serait la commercialisation, sur les plateformes OTT (sites internet et applications, hors diffusion par box), "d'un abonnement à sa chaîne et à Netflix pour une somme inférieure à 30 euros par mois, avec une durée d'engagement d'un an", écrit L'Équipe.

L'offre classique de Netflix étant à 11,99 euros par mois (diffusion en HD et deux écrans en simultané) et l'abonnement seul de Téléfoot à 25,90 par mois, le téléspectateur qui souscrirait à cette offre économiserait près de huit euros par mois en s'abonnant pour un an.

Lutte acharnée avec Canal+

Les abonnés disposeraient des contenus culturels du géant américain (films, séries et documentaires) et sportifs du dernier-né de l'audiovisuel français (huit matches de Ligue 1 par semaine, mais aussi la Ligue des champions et la Ligue Europa grâce à l'accord avec SFR).

Alors que les discussions sont en cours avec d'autres opérateurs pour de nouveaux accords de distribution, Mediapro se positionne, avec cette alliance, face à Canal+, autre diffuseur de la Ligue 1 (deux affiches de Ligue 1 par semaine), qui propose déjà un bouquet sport, séries et cinéma. Et, rappelle L'Équipe, qui a déjà conclu un accord avec Netflix à l'automne 2019 pour un abonnement couplé, mais sans une partie des contenus sportifs de Canal+.