Plus rien n'arrête Kylian Mbappé

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Quatre jours après un quadruplé historique face à Lyon, Kylian Mbappé a de nouveau fait parler son talent avec les Bleus, jeudi soir face à l'Islande (2-2). À croire que tout ce qu'il touche se transforme en or.

"Mbappé est le futur du football". La formule aux allures de slogan est signée du Time. Le prestigieux magazine américain affichait jeudi le visage juvénile de l'attaquant du Paris Saint-Germain à la Une de son édition internationale. Mais en ce moment, Kylian Mbappé se conjugue surtout au présent. C'est le cas au PSG, mais aussi en équipe de France. Cette même équipe de France qu'il a encore sauvé à lui tout seul, jeudi soir face à l'Islande (2-2), en amical.

Entré en cours de match. Remplaçant au coup d'envoi en raison d'une douleur à une cuisse, le natif de Bondy est sorti du banc à l'heure de jeu, alors même que les Bleus venaient - logiquement - d'encaisser un deuxième but… Et alors que les champions du monde filaient tout droit vers leur première défaite depuis le mois de mars (3-2 face à la Colombie), le numéro 10 des Bleus a décidé de prendre les choses en main. 

À l'origine du premier but, à la conclusion du deuxième. Son accélération fulgurante, mais aussi un bon coup du sort, ont d'abord poussé le malheureux Eyjolfsson à marquer contre son camp (2-1, 86e). Ballon entre les mains, donc, Mbappé est alors revenu comme une bombe au milieu du terrain, comme pour encourager les siens à aller arracher le match nul. Et c'est ce même ballon qu'il a lâché de ses mains pour tirer le penalty salvateur (2-2, 90e). Devenant du même coup le premier joueur de l’histoire de l’équipe de France à atteindre la barre des dix buts en Bleu avant ses 20 ans.

"C'est incroyable de pouvoir compter sur lui". "Quand on a un joueur de cette qualité-là dans l'effectif, c'est considérable", a reconnu son partenaire Lucas Digne, en zone mixte. "Il apporte énormément et on sait qu'il est capable de faire la différence à tout moment. C'est un atout indéniable et c'est incroyable de pouvoir compter sur lui", a insisté le latéral gauche. "Il est bourré de talent", s'est même incliné le sélectionneur de l'Islande, déçu mais admiratif à l'issue du match.

Un été magique... Car Kylian Mbappé met tout le monde d'accord, depuis qu'il s'est révélé aux yeux du monde, cet été en Russie. Les comparaisons avec Pelé - y compris de la part de l'intéressé - n'ont pas manqué, souvent à raison. Résultat : l'attaquant tricolore est reparti de Moscou avec le trophée du meilleur jeune de la compétition, et surtout une Coupe du monde entre les bras.

...Et un début de saison épique. C'est ce qui compte le plus, répète à l'envi le prodige des Bleus, qui compte déjà un palmarès impressionnant à son âge : une Coupe du monde, mais aussi deux championnats de France, une Coupe de France et une Coupe de la Ligue. Des titres collectifs, mais toujours empreints de ses exploits personnels, comme dimanche dernier lors du choc entre Lyon et le PSG. Un choc dans lequel "Kyky" a inscrit un quadruplé historique… en seulement 13 minutes. Le voilà désormais trôner en tête du classement des buteurs de Ligue 1, ex-aequo avec Neymar (8 buts chacun). Une série que le Français avait d'ailleurs débuté... à Guingamp. Comme face à l'Islande, il était entré en cours de jeu, avant d'inscrire un doublé en fin de match (82e, 90e).

"Le Ballon d'or, je n'y pense pas". Et dire que Kylian Mbappé fêtera sa vingtaine le 20 décembre prochain... D'ici là, les comparaisons avec les grands de ce sport ne s'arrêteront sans doute pas, les distinctions individuelles non plus. "Le Ballon d'or (qui sera décerné le 3 décembre, ndlr), je n'y pense pas, parce que si je pense trop à quelque chose, je deviens trop individualiste", a-t-il noté, tout en modestie, jeudi soir au micro de TF1. Comme si seul Kylian Mbappé pouvait arrêter Kylian Mbappé.