France-Allemagne : pas de sanction pour Rüdiger après sa morsure sur Pogba

, modifié à
  • A
  • A
pogba rudiger euro
Le Français Paul Pogba semble souffrir après une possible morsure du défenseur allemand Antonio Rüdiger. © Matthias Hangst / POOL / AFP
Partagez sur :
Lors du match France-Allemagne, mardi soir, le défenseur allemand Antonio Rüdiger semble avoir tenté de mordre le milieu français Paul Pogba, sans avoir été relevé par l'arbitre de la rencontre. Un geste que la commission de discipline de l'UEFA annonce mercredi ne pas vouloir sanctionner.

La victoire de la France face à l'Allemagne (1-0) mardi soir lors de la première journée de l'Euro 2020 a été marquée par la tentative de morsure du défenseur allemand Antonio Rüdiger dans le dos du Français Paul Pogba, juste avant la mi-temps. Cela se passe en une fraction de secondes. Rüdiger et Pogba sont alors à la lutte sur une remise en touche. Alors que le défenseur allemand est collé derrière lui, le milieu tricolore pousse un cri, mais le corps arbitral ne siffle pas de faute. Paul Pogba a beau se plaindre à l'arbitre assistant, rien n'y fait, et la VAR n'intervient pas.

Après avoir revu les images de la rencontre, comme elle le fait systématiquement, la commission de discipline de l'UEFA annonce qu'elle n'engagera pas de poursuites disciplinaires contre le défenseur allemand Antonio Rüdiger.

Les regrets de Rüdiger

"C'était un combat, l'Allemagne voulait éviter une défaite donc elle s'est battue, parfois à la limite de ce qu'il faut faire. Je n'ai pas aimé l'action d'Antonio Rüdiger, ce n'était pas une belle image", a commenté après la rencontre sur Europe 1 Gernot Rohr, le sélectionneur franco-allemand du Nigeria, qui a par ailleurs estimé "méritée" la victoire des Bleus. 

Au Mondial 2014, l'Uruguayen Luis Suarez avait nettement mordu un adversaire, l'Italien Giorgio Chiellini, avant d'écoper d'une suspension de neuf matches et quatre mois de toute activité liée au football par la FIFA. Si elle se saisit du dossier, la commission de discipline de l'UEFA pourrait donc là aussi sévir. L'action d'Antonio Rüdiger semblait moins agressive que celle de Luis Suarez, mais il avait prévenu avant France-Allemagne : "Nous devrons être prêts à répondre et à gagner nos duels. Il faudra être juste sale, pas toujours gentil, et ne pas s'en sortir qu'avec du beau football. Contre des joueurs comme les Français, il faut savoir envoyer des messages. J'ai toujours joué comme ça, avec des trucs de guerrier".

Paul Pogba ne s'est pas attardé sur ce geste, comme en témoigne l'accolade entre les deux joueurs à la fin de la rencontre. Antonio Rüdiger dit lui regretter son geste sur le milieu français, en assurant toutefois ne pas l'avoir mordu : "Je n'ai pas le droit d'aller comme ça avec la bouche contre son dos, ça va sans dire. Et autant avec moi que ensuite en interview, il a confirmé que ce n'était pas une morsure, comme certains l'avaient pensé d'abord".

D'autres actions contestées

Ce n'est pas la seule action contestable de cette rencontre. D'autres auraient pu être sanctionnées par l'arbitre Carlos del Cerro Grande, comme cette charge impressionnante de Robin Gosens sur Benjamin Pavard à l'heure de jeu, qui a cloué au sol quelques minutes le défenseur français. Ou encore ce penalty après un tacle très limite de Mats Hummels sur Kylian Mbappé en fin de rencontre. Tous ces faits de jeu n'ont pas été revus par l'assistance vidéo à l'arbitrage. Les Bleus ont en tout cas réussi à surmonter le défi physique pour s'imposer contre la Mannschaft.