Foot féminin : Reynald Pedros n'entraînera plus l'Olympique Lyonnais

  • A
  • A
Avec Lyon, Reynald Pedros a remporté deux Ligue des champions, autant de championnats de France et une Coupe de France.
Avec Lyon, Reynald Pedros a remporté deux Ligue des champions, autant de championnats de France et une Coupe de France. © Attila KISBENEDEK / AFP
Partagez sur :
Le nom du successeur de Reynald Pedros, qui entraînait Lyon depuis 2017, sera connu d'ici une dizaine de jours.

Reynald Pedros n'entraînera plus l'équipe féminine de l'Olympique Lyonnais, avec laquelle il a remporté deux Ligue des champions, autant de championnats de France et une Coupe de France. "Le club et son entraîneur ont estimé qu'il était nécessaire de modifier l'organisation technique pour impulser une nouvelle dynamique et pour que des méthodes et une approche différentes permettent à l'équipe de se régénérer et de continuer à progresser", indique jeudi un communiqué de l'OL.

Sur la fin de saison, Gérard Houllier, l'un des deux conseillers de Jean-Michel Aulas, avait apporté son expertise pour accompagner l'équipe et Reynald Pedros, notamment sur la préparation de la finale de la Ligue des champions à Budapest, où Houllier était sur place.

Son premier poste d'envergure

Reynald Pedros, âgé de 47 ans, était arrivé à l'OL pour succéder à Gérard Prêcheur en 2017. Sélectionné 25 fois en équipe de France, Reynald Pedros a notamment joué à Nantes, avec qui il a été champion de France (1995), Marseille, Parme, Lyon, Montpellier, Toulouse et Bastia.

Avec Lyon, il occupait son premier poste d'envergure comme entraîneur après avoir dirigé des équipes amateurs en France mais aussi en Suisse, à chaque fois pour une seule saison. Comme pour les hommes, l'Olympique lyonnais a l'habitude de changer d'entraîneur pour son équipe féminine : depuis que l'OL a repris en 2004 la section dames du FC Lyon, le club a eu quatre. Ancien joueur de Lyon, champion de D2 en 1989, Farid Benstiti a été le premier à s'asseoir sur le banc (2004-2010), avant Patrice Lair (2010-2014) puis Prêcheur (2014-2017). Le nom du successeur de Pedros devrait être connu d'ici une dizaine de jours.