Ligue des champions féminine : Lyon a surclassé Barcelone

, modifié à
  • A
  • A
Les Lyonnaises n'ont pas tremblé face aux Barcelonaises, samedi soir.
Les Lyonnaises n'ont pas tremblé face aux Barcelonaises, samedi soir. © Tobias SCHWARZ / AFP
Partagez sur :
L'ogre lyonnais s'est facilement imposé à Barcelone, en finale de Ligue des champions, samedi, à Budapest. Les "Fenottes", emmenées par une Ada Hegerberg de gala, remportent un quatrième sacre d'affilée et le sixième de leur histoire.
L'ESSENTIEL

Une dernière épreuve réussie en club avant le grand test du Mondial. Trois jours avant de partir à Clairefontaine préparer la Coupe du monde en France, du 7 juin au 7 juillet, les six internationales françaises de l'Olympique lyonnais et leurs coéquipières ont conservé leur titre en Ligue des champions, la plus prestigieuse des compétitions européennes. Samedi soir, sur la pelouse du stade de la Groupama Aréna de Budapest, elles n'ont pas tremblé face aux Barcelonaises, outsiders de cette finale et largement dominées. Ada Hegerberg, la superstar lyonnaise, a inscrit un triplé.

>> Revivez la rencontre avec nous

LYON - BARCELONE : 4-1

Lyon : Marozsán (5e), Hegerberg (14e, 19e, 30e)
Barcelone : Oshaola (89e)

Le point à la fin du match : Barcelone sauve les meubles. La Nigérianne Asisat Oshaola permet à Barcelone d'éviter la correction avec une belle percée dans l'axe de la défense lyonnaise, conclue par un tir à ras de terre que Sarah Bouhaddi ne peut arrêter (89e).

Le point à la 80ème minute : Barcelone est résigné. Le rythme de cette rencontre a baissé en intensité, alors que les Barcelonaises ont abdiqué face à la gestion lyonnaise. 

Le point à la 70ème minute : Lyon pousse encore, Barcelone n'y arrive toujours pas. La large avance au score ne satisfait pas les Fenottes : elles poussent et Delphine Cascarino, entrée en jeu, échoue de peu à tromper Sandra Panos sur une frappe croisée. Côté barcelonais, Lieke Martens est à deux doigts de réduire l'écart, mais sa frappe en pivot dans la surface passe à côté de la cage de Sarah Bouhaddi (69e).

Le point à la 60ème minute : Le Sommer veut son but. Après les buts de Marozsán et de Hegerberg, il ne manque plus qu'un but de la Française Eugénie Le Sommer pour que cette finale soit parfaite pour Lyon. mais la Bretonne manque creuser l'écart avec une frappe tendue qui passe légèrement au-dessus du cadre (53e). Marozsán, elle, rate le doublé (55e).

Le point à la 50ème minute : Barcelone tente d'y croire. Les Catalanes reviennent des vestiaires avec l'intention de rattraper leur retard sur les Lyonnaises et mettent le pied sur le ballon, sans se créer de situations dangereuses. 

Le point à la mi-temps : une première période parfaite pour Lyon. Cette première période a été largement dominée par Lyon, qui rentre aux vestiaires avec une large avance de quatre buts. Avec son triplé, Ada Hegerberg, premier Ballon d'or féminin de l'histoire, permet aux joueuses de Reynald Pedros de croire plus que jamais à un quatrième sacre consécutif. La défense barcelonnaise devra se montrer plus solide si elle ne veut pas voir l'addition se corser.

Le point à la 40ème minute : Lyon en confiance. Après avoir pris une très large avance, les Lyonnaises jouent en contrôle, même face à la percée barcelonnaise de Toni Duggan (39e). Les Blaugranas paraissent impuissantes.

Le point à la 30ème minute : triplé pour Hegerberg. Après vingt minutes catastrophiques, les Catalanes remettent le pied sur le ballon. L'attaquante Toni Duggan provoque une faute de Wendie Renard à l'entrée de la surface. La Française écope d'un carton jaune. Le coup franc ne donne rien (26e) et Lyon reprend sa marche en avant. La latérale droite Lucy Bronze adresse un centre millimétré pour la Norvégienne Ada Hegerberg, qui trompe une nouvelle fois la gardienne barcelonaise.

Le point à la 20ème minute : festival de Hegerberg. Le pressing lyonnais s'intensifie sur une défense barcelonaise sonnée. Après avoir débordé côté droit, Shanice van de Sanden adresse un centre à ras de terre à Ada Hegerberg, à l'entrée de la surface. Le Ballon d'or norvégien croise sa frappe et trompe Sandra Panos, la gardienne des Blaugranas. Rebelote cinq minutes plus tard, avec un nouveau centre repris avec rage. Barcelone est K.O.

Le point à la 10ème minute : Marozsán lance Lyon. Si les Barcelonnaises se procurent la première occasion avec une frappe trop croisée de Toni Duggan (4ème), ce sont bien les Lyonnaises qui entament idéalement cette finale. L'Allemande Dzsennifer Marozsán, née à Budapest, reprend victorieusement un centre de Shanice van de Sanden côté droit à la 5ème minute. L'OL est lancé.

Le point au coup d'envoi : c'est parti à Budapest ! L'arbitre Anastasia Pustovoitova donne le coup d'envoi de cette finale entre Lyon et Barcelone, disputée à l'Aréna Groupama.

Le point sur les compositions : Maroszan titulaire à Lyon
Lyon : Bouhaddi - Bronze, Renard, M'Bock Bathy, Majri - Marozsán, Henry, Fishlock - Le Sommer, Hegerberg, van de Sanden
Barcelone : Panos - Torrejon, Pereira, Maria Leon, Ouahabi - Losada, Bonmati, Alexia, Mariona - Martens, Duggan

Le point sur le rapport de forces :l'OL part favori. Sur le papier, les Lyonnaises semblent favorites pour décrocher la sixième Ligue des champions de leur histoire, après les sacres de 2011, 2012, 2016, 2017 et 2018. Déjà sacrées en Division 1, les joueuses de Reynald Pedros veulent remporter un quatrième titre européen d'affilée, un palmarès à faire pâlir le Barça. Car le club catalan est devenu professionnel en 2015 et ne s'est jamais hissé à un tel niveau de la compétition.