Euro : la jeunesse anglaise impressionne face à la Croatie

  • A
  • A
Mount Sterling euro 1:31
Les jeunes Mason Mount et Raheem Sterling ont porté l'Angleterre contre la Croatie lors de la première journée. © GLYN KIRK / POOL / AFP
Partagez sur :
L'Angleterre a remporté pour la première fois son match d'ouverture d'un championnat d'Europe, dimanche face à la Croatie à Londres (1-0). Une victoire qu'elle doit en grande partie à sa jeunesse. Europe 1 tire les enseignements du premier choc de l'Euro 2020.

Si le premier choc de l'Euro 2020 entre l'Angleterre et la Croatie a déçu les supporters de foot par sa qualité, la jeunesse anglaise a, elle, brillé au grand jour dans l'enceinte de Wembley. C'est sur une passe astucieuse plein axe du milieu de Leeds, Kalvin Philipps (25 ans), que l'attaquant de Manchester City Raheem Sterling (26 ans) a su marquer le seul but de la rencontre et donner les trois points de la victoire à l'Angleterre dans le groupe D, une première en ouverture d'un Euro pour le pays d'origine du football. Dans ce match, la Croatie n'a pas confirmé son statut de vice-championne du monde en titre, ne se créant aucune occasion. Mais l'Angleterre s'est trouvée une relève parfaitement lancée par le sélectionneur des Three Lions, Gareth Southgate.

"Une excellente entame de match des Anglais"

"On s'est demandé à quoi il joue avec ce onze titulaire", s'est exclamé Philippe Auclair, correspondant à Londres pour Europe 1. "Le sélectionneur a fait des choix curieux, en mettant le défenseur de Chelsea Benjamin Chilwell en tribunes ou celui de Manchester United, Luke Shaw, sur le banc. Et ça a marché en grande partie grâce à Kalvin Philipps", analyse le journaliste dans Europe 1 Football club.

La rencontre entre l'Angleterre et la Croatie ne restera pas dans les annales en raison de son peu d'occasions de but. Mais pour Philippe Auclair, c'est une victoire prometteuse pour les Anglais : "Il y a eu une excellente entame de match des Anglais sur un rythme auquel ils ne nous ont pas habitués. C'est d'autant plus méritoire qu'à Wembley, il faisait 29 degrés à l'ombre, et qu'il n'y en avait pas beaucoup sur la pelouse ! Grosse débauche d'énergie de cette jeune équipe d'Angleterre. On a été impressionnés".

 

Les clés du jeu à la jeunesse

Le sélectionneur Gareth Southgate a titularisé Phil Foden et Mason Mount, deux milieux de 21 et 22 ans qui ont organisé le jeu de l'équipe anglaise. "On a vu une équipe d'une bonne qualité et fournir une prestation très encourageante pour le reste du tournoi", ajoute encore Philippe Auclair.

Un ressenti partagé par Aline Riera, ancien footballeuse et consultante pour Europe 1 Football club : "J'ai trouvé cette équipe intéressante. Gareth Southgate a donné les clés à la jeunesse anglaise. C'est courageux contre les vice-champions du monde. C'est une belle équipe sur le papier, à l'image de Kalvin Philipps qui a fait une excellente saison, malgré quelques blessures. C'est le métronome. Il y a la victoire, et la manière sur la première mi-temps. Ces jeunes joueurs ont déjà l'expérience du très haut niveau".

 

Harry Kane en dedans

Les consultants pointent toutefois "un bémol" dans la prestation de l'Angleterre : la performance de leur principal buteur, Harry Kane (27 ans), très en-deçà des attentes. "Il n'a pratiquement pas touché un ballon. Il n'a pas vraiment eu d'occasions pour se mettre en lumière", analyse Philippe Auclair. "L'équipe a joué d'une manière qui ne lui a pas convenu. On l'a vu décrocher, travailler… C'est une entame de tournoi en douceur pour Kane, mais il va monter en puissance. L'Angleterre va jouer en fin d'après-midi ou le soir, c'est mieux pour lui", affirme-t-il.

Avec cette victoire, Gareth Southgate s'offre quelques jours de tranquillité, lui qui a titularisé des joueurs issus de clubs anglais moins huppés. Le sélectionneur a fait des choix forts, face à une équipe de Croatie qui n'est pas revenue à son niveau de 2018. Cela va donner au sélectionneur anglais une position de force pour le reste du tournoi", conclut le journaliste au micro de Lionel Rosso.