Noël Le Graët confirme Corinne Diacre : "Elle fait un travail remarquable"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le patron de la FFF, interrogé samedi soir sur Europe 1, a confirmé la sélectionneuse des Bleues à son poste, malgré l'élimination des Françaises en quarts de finale de la Coupe du monde. 
INTERVIEW

Malgré l'élimination des Bleues en quarts de finale de la Coupe du monde féminine, Corinne Diacre va rester à son poste de sélectionneuse. Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football, l'a assuré samedi soir sur Europe 1. "Je la confirme absolument. On a rencontré les États-Unis un peu plus tôt que prévu. Elle a signé il y a un an, elle fait un travail remarquable. Le grand public s’intéresse au foot féminin, ce n’est pas le moment de créer des débats", a-t-il déclaré. 

"Ce n'est pas une catastrophe"

"La qualité de l’adversaire nous fait sortir un peu plus vite que je ne l’imaginais. Le match de l’équipe de France a été très bon, mais malheureusement les États-Unis ont quand même une légère avance sur nous. Bien sûr qu’on est déçus d’être éliminés, mais ce n’est pas une catastrophe d’être éliminés par les champions du monde", a soutenu le président de la FFF, alors que le niveau de jeu des Bleues et les choix de Corinne Diacre dans cette Coupe du monde ont été critiqués. 

Noël Le Graët a cependant concédé que l'équipe de France, qui enchaîne les désillusions dans les grandes compétitions (quarts de finale au Mondial 2015 et aux JO 2016 également), n'est pas encore au niveau des meilleures. "Sur les compétitions importantes, c’est difficile d’aller plus loin. Cette année le tirage est quand même difficile, même si ce n’est pas une raison valable. Si on parle football, c’est dommage de prendre un but dans les premières minutes (contre les États-Unis, les Françaises ont encaissé le premier but dès la 5e minute, ndlr). Il ne nous a pas manqué grand-chose, on était prêts. On s’est rapprochés des grands, mais on n’est pas dans les trois leaders", a avoué le patron de la FFF.