Ligue Europa : revivez Salzbourg-OM, le combat de Marseille pour arracher sa place en finale

, modifié à
  • A
  • A
L'OM a perdu contre le Red Bull Salzbourg, en Autriche, mais se qualifie pour la finale.
L'OM a perdu contre le Red Bull Salzbourg, en Autriche, mais se qualifie pour la finale. © Christof STACHE / AFP
Partagez sur :
Vainqueur de la demi-finale aller (2-0), l'OM a arraché sa qualification sur la pelouse du Red Bull Salzbourg jeudi soir au bout de la prolongation (défaite 2-1). L'OM ira défier l'Atletico de Madrid le 16 mai à Lyon.
L'ESSENTIEL

Marseille s'est fait peur, très peur, très très peur même jeudi soir sur la pelouse du Red Bull Salzbourg. Vainqueurs 2-0 à l'aller, les Phocéens devaient gérer leur avance pour se qualifier pour la finale de la Ligue Europa. Mais l'OM a trop géré justement et Salzbourg a frappé deux fois aux environs de l'heure de jeu pour remettre les compteurs à zéro. Dans une Red Bull Arena en fusion, l'OM a été contraint de disputer la prolongation. Et c'est Rolando qui a fait chavirer les Marseillais d'un but dans les dernières minutes. Revivez ce match en intégralité.

RED BULL SALZBOURG 2 - 1 OLYMPIQUE DE MARSEILLE

Buts : Haidara (53ème), Sarr (csc, 65ème) / Rolando (116ème)

Le point à la fin du match : Marseille est en finale !!! Quel scénario incroyable ! L'OM obtient un corner (mal jugé par l'arbitre) que tire Dimitri Payet sur la droite du but. A la retombée, Rolando place une petite frappe subtile qui file dans les buts de Walke (116ème) ! L'OM l'emporte donc sur le fil et s'offre une finale de rêve contre l'Atletico de Madrid. Les Autrichiens sont furieux et se pressent autour de l'arbitre.

Le point après 110 minutes : Logiquement, le match a baissé en intensité et en qualité. Les organismes fatiguent, les joueurs sont moins lucides et se projettent moins vite vers l'avant. On se regarde beaucoup sur le terrain et on fait surtout attention à ne pas faire la boulette qui coûterait la qualification. Les tirs au but se rapprochent… En attendant, l'Atletico de Madrid a battu Arsenal (1-0) et attend de connaître son adversaire en finale.

Le point à la mi-temps de la prolongation : Les 22 acteurs commencent à tirer la langue. La fatigue libère des espaces dans les deux camps et Munas Dabbur est à deux doigts de punir l'OM d'une frappe croisée du gauche (130ème). Luis Gustavo a répondu de loin mais sa lourde frappe est passée à côté (105ème). A noter que l'OM n'a cadré aucun de ses onze tirs dans ce match…

Le point après 100 minutes : Marseille au bord de la rupture ! Sur corner, le défenseur du RBS Caleta-Carr place un coup de tête terrible mais Yohann Pelé sauve une fois de plus l'OM d'une somptueuse parade (99ème). Les changements ont stabilisé les deux équipes et le jeu est désormais plus posé. Zambo Anguissa, rentré en fin de match, a failli tromper Walke d'une belle volée pied droit, finalement hors cadre (93ème). Côté autrichien, le sud-coréen Hwang fait beaucoup de mal à la défense marseillaise avec ses accélérations.

Le point à la fin du temps réglementaire : Il faudra donc en passer par les prolongation ! Alors que Marseille semblait maîtriser son match, Salzbourg a frappé deux fois en un peu plus de dix minutes et enflammé cette demi-finale retour. L'OM a bien tenté de marquer en fin de match, en vain. Quel suspense !

Le point après 90 minutes : L'OM repart à l'attaque. Les hommes de Rudi Garcia se sont remis du double coup de massue infligé par Salzbourg et font le siège du but de Walke, sans succès. Les corners se sont enchaînés pour Marseille au cours des dernières minutes mais les maillots blancs jaillissent plus vite que les bleus. En face, le RBS évolue en contre mais sans se montrer dangereux. L'OM aurait pu bénéficier d'un pénalty pour une main dans la surface des Autrichiens mais l'arbitre a estimé qu'il n'y avait rien à siffler.

Le point après 80 minutes : Tout le monde souffle un coup. Après vingt minutes complètement folles, le jeu se calme (un peu). Pelé a sauvé l'OM d'un superbe plongeon sur une frappe de Hwang qui vient de rentrer en jeu (71ème). Les Phocéens ont immédiatement réagi : sur un centre de Payet, Thauvin a tenté une tête lobée qui a rebondit sur la transversale avant de sortir (74ème). Les Marseillais poussent, ils sont maintenant obligés de marquer !

Le point après 70 minutes : Incroyable ! 2-0 pour Salzbourg !! Sur la droite, Haidara déboule et centre. A la lutte, Rami remet involontairement le ballon sur Schlager qui frappe en première intention. Sarr touche la balle qui finit au fond des filets de Pelé (65ème). La rencontre a changé de visage. En dix minutes les Autrichiens ont effacé leur retard en prenant d'assaut la surface marseillaise. Étouffés, les hommes de Rudi Garcia semblent sonnés sur la pelouse. Si le score devait en rester là, les deux équipes iraient en prolongation.

Le point après 60 minutes : Ouverture du score du Red Bull Salzbourg !! Amadou Haidara, l'ailier droit de 19 ans, transperce la défense avec une magnifique chevauchée et trompe Pelé d'une frappe du droit bien placée (53ème). Ce but est arrivé dans un temps fort marseillais et a complètement relancé cette demi-finale. Alors que l'OM dominait, les Autrichiens se sont remis à y croire. Le public de la Red Bull Arena est en feu ! Décomplexés, les joueurs de Salzbourg ont tenté le tout pour le tout et multiplié les frappes (Ramalho 58ème, Dabbur 59ème).

Le point après 50 minutes : Marseille à la relance ! L'OM profite des espaces laissés par Salzbourg pour repartir à l'attaque. Dès la reprises des débats, Valère Germain s'est débarrassé de son vis-à-vis d'un joli grand pont mais son centre n'a trouvé personne (46ème). Dans la foulée, l'avant-centre phocéen était à la conclusion d'un beau mouvement marseillais mais sa volée du plat du pied droit a fusé à côté du but de Walke.

Le point à la mi-temps : Score nul et vierge à la fin des 45 premières minutes ! Grâce à sa victoire du match aller (2-0), l'OM est virtuellement qualifié pour la finale de la Ligue Europa. Pas grand-chose à se mettre sous la dent sur le plan footballistique. Les Phocéens gèrent tranquillement leur match mais attention à ne pas laisser trop d'espaces à des Autrichiens à l’affût de la moindre erreur. Dans l'autre demi-finale, l'Atletico de Madrid a ouvert le score juste avant de rentrer aux vestiaires grâce à Diego Costa et prend une option après le nul du match aller (1-1).

Le point après 40 minutes : Le match se joue désormais sur un faux rythme. Marseille laisse venir Salzbourg et les Autrichiens en profitent pour reprendre l'ascendant. Le RBS s'est procuré un très bon coup franc après une faute de Bouna Sarr (carton jaune) à l'entrée de la surface. Berisha a frappé en force mais Gustavo était là pour dégager de la tête (37ème). Moins vifs, les Marseillais sont de plus en plus poussés à la faute. Mais ils sont toujours qualifiés.

Le point après 30 minutes : Les débats s'équilibrent à la Red Bull Arena. Après une entame de match dynamique, les deux équipes baissent un peu le pied. L'OM et Salzbourg se jaugent, les longs ballons se multiplient mais sans action vraiment dangereuse au bout. Le spectacle est désormais dans les tribunes, où les 1.500 supporters marseillais se font entendre et poussent derrière leur équipe.

Le point après 20 minutes : Salzbourg se réveille ! Après un bon début de match, l'OM recule et laisse des espaces. Après un beau mouvement collectif qui a permis au RBS de remonter tout le terrain, Munas Dabbur a tenté sa chance à l'entrée de la surface avec une frappe molle que Pelé a mal capté. Mais la défense phocéenne veillait (13ème). Cette première alerte a eu le mérite de secouer les Marseillais qui ont réagi par une frappe de Sanson en demi-volée au ras du poteau autrichien (17ème).

Le point après 10 minutes : L'OM est bien rentré dans son match !  Sur coup-franc, les hommes de Rudi Garcia se sont procurés une belle occasion : Payet a envoyé la balle dans le paquet mais Thauvin et Rami se sont gênés à la réception et le cuir a filé au-dessus de la cage de Walke (7ème). Dans le brouillard des fumigènes, Marseille a mis la pression d'entrée sur les locaux pour marquer son territoire. Bouna Sarr est très actif sur son côté droit.

Le point avant le match : Rudi Garcia n'a quasiment rien changé au onze qui a battu Salzbourg au match aller. Seul Kostas Mitroglou, blessé, est remplacé par Valère Germain. Luis Gustavo est de nouveau aligné en charnière centrale avec Adil Rami, à la place de Rolando. Au milieu, Maxime Lopez est associé à Morgan Sanson, tandis que les clés du jeu sont remises, comme d'habitude, à Florian Thauvin et Dimitri Payet.