ÉDITO - Position contre le racisme, association… Kylian Mbappé "en pleine campagne européenne"

  • A
  • A
Partagez sur :
Pour notre éditorialiste Virginie Phulpin, les prises de position récentes de Kylian Mbappé dans les médias anglais ou italien, notamment sur le racisme, participent à bâtir la stature européenne de l'attaquant français. Sur le racisme ou avec son son association lancée dimanche, la star du PSG multiplie les incursions en dehors du terrain strictement sportif.
EDITO

Le PSG est en finale de la Coupe de la Ligue, après sa large victoire 3-0 contre Reims, mercredi soir. Kylian Mbappé n’a pas joué son meilleur match, mais sa semaine a surtout été marquée par des interviews délivrées à des médias européens, après le lancement de son association "Inspired by KM", dimanche. Pour le prodige Français déjà champion du monde, cela ressemble à une véritable campagne européenne, analyse jeudi matin notre éditorialiste Virginie Phulpin.

"S'intéresser à l'Europe l'année de l'Euro, c’est assez logique. Et Kylian Mbappé est parfait en tête de liste dans cette campagne : il a des idées, des actions et une communication maîtrisées. Exemple concret : La Gazzetta Dello Sport l'a interrogé sur le racisme, vraie plaie dans les stades italiens. L'attaquant français a tenu à apporter son soutien à Romelu Lukaku, victime d’insultes répétées. Jusque-là, rien d’extraordinaire, tous les joueurs ont le même discours, 'le racisme, ce n'est pas bien'.

Pour lui, tous les joueurs doivent quitter la pelouse en cas de racisme

Kylian Mbappé va plus loin, lui. Il fait des propositions. Qu’on arrête de regarder ailleurs et de se trouver des excuses pour ne rien faire. Au moindre incident raciste dans un stade, les joueurs doivent tous quitter la pelouse. Les Noirs et les Blancs. Ça, je l’ai peu entendu de la part des footballeurs. Lui, il assume un discours qui ne va pas forcément plaire à tout le monde.

Et puis ce jeune homme de 21 ans prouve aussi qu'il a réfléchi au problème plus globalement, quand il dit que le racisme dans les stades n’est pas lié au football, c’est surtout parce qu’on n’a pas fait grand-chose pour éliminer le racisme dans la société. On partage ou on ne partage pas son analyse, mais en tout cas il ne se cache pas derrière son statut de star pour ne rien dire. Kylian Mbappé est un modèle pour les enfants, en France, et partout dans le monde. Et je trouve ça plus qu’appréciable de le voir tenir ce genre de discours, parce que ça a une influence sur les plus jeunes, notamment.  

Aussi fluide en anglais que Macron

Cette semaine, il a aussi répondu à la BBC en anglais, et il est presque plus fluent que le président. En plus, il n’a jamais joué en Angleterre, et dans le vestiaire parisien, il peut parler espagnol, portugais ou italien, mais il ne doit pas beaucoup utiliser l’anglais. Bingo, tous les Anglais fans de foot se sont extasiés sur sa maîtrise de la langue. Et où se passent les demi-finales et la finale de l’Euro ? À Londres. Il est fort, ce Kylian Mbappé, il a réussi à se mettre tous les supporters britanniques in the pocket (dans la poche) avant ce rendez-vous.

Le pire, c’est qu’il n’y a même pas que de la communication. Il vient de lancer une association pour suivre 98 enfants jusqu'à leur entrée dans la vie active. C'est du concret. Il est réussi, ce lancement de campagne. En même temps, son ambition cette année c'est de gagner la Ligue des champions, l'Euro, et les Jeux olympiques. J’espère qu’il aura aussi le temps de s’occuper un peu du réchauffement climatique aussi."

Europe 1
Par Virginie Phulpin