Coronavirus : "Le report de l'Euro 2020 pose des problèmes mais aucun n'est insurmontable"

  • A
  • A
Photo d'illustration 2:29
Photo d'illustration © AFP
Partagez sur :
Avec la pandémie de coronavirus, de nombreuses compétitions sportives sont annulées ou reportées. C'est le cas de l'Euro de football 2020, qui se jouera en juillet 2021. Jacques Lambert, patron du comité d'organisation de l'Euro 2016 en France, était sur Europe 1 mercredi pour analyser les conséquences de ce report.
INTERVIEW

"Le report d’un an était presque la seule solution possible." Pas de doute, la décision de l'UEFA de reporter l'Euro 2020 de football était, selon Jacques Lambert, le bon choix à faire. Le patron du comité d'organisation de l'Euro 2016 en France était sur Europe 1, mercredi. Avec la propagation très rapide du coronavirus, il paraissait impossible de jouer la compétition cet été.

Et "il ne faut pas oublier que les qualifications ne sont pas terminées", rappelle Jacques Lambert. "Il reste des barrages à jouer pour qualifier les quatre dernières équipes." Ce report entraîne des complications et de nombreux problèmes, "mais aucun n’est insurmontable", rassure le patron du comité d'organisation de l'Euro 2016 en France.

Un an, "c'est largement suffisant"

Il va falloir, par exemple, renégocier les contrats de location des stades, "en vérifiant que tous les stades prévus pour la compétition de cet été seront disponibles l’année prochaine".

Certains stades sont en effet multifonctions et d’autres engagements pour 2021 ont pu déjà être pris,  mais "ce ne sera pas compliqué pour l’UEFA de trouver d’autres stades". Un an, c'est long pour les supporteurs mais pour l'UEFA, "c'est largement suffisant" pour se retourner.

L'Euro 2020, qui devait se jouer dans plusieurs pays européens en juin et ainsi engendrer des déplacements de milliers de supporters à travers le Vieux Continent, est donc reporté. La compétition aura lieu du 11 juin au 11 juillet 2021.

Europe 1
Par Maxime Dewilder