Foot : le Lyonnais Rafael a du mal "à garder le rythme" avec le confinement

  • A
  • A
Le défenseur de Lyon Rafael face à son coéquipier Marcelo, lors de PSG-Lyon 2:01
Le défenseur Rafael avec l'OL contre le PSG. © AFP
Partagez sur :
Samedi, dans Europe 1 Sports, notre consultante spécialiste du football brésilien Isabela Pagliari a interviewé le défenseur de l’Olympique Lyonnais Rafael. Le joueur de 29 ans raconte son confinement dans le Rhône, où le rythme de footballeur professionnel est difficile à maintenir.
INTERVIEW

Si la plupart des Brésiliens de la Ligue 1 sont rentrés au pays, à l’instar des Parisiens Neymar et Thiago Silva, ou du Lyonnais Thiago Mendes, d’autres sont restés en France comme Marquinhos ou Rafael. Le défenseur de l’OL s’est confié à notre spécialiste du foot auriverde Isabela Pagliari, samedi dans Europe 1 Sport. 

"J'essaye de garder les horaires"

Et l’international brésilien de 29 ans l’avoue, après 19 jours de confinement, il est difficile pour lui de maintenir sa routine de footballeur : "Ce n’est pas facile de garder le rythme, j’essayais au début mais là ça commence à être compliqué (sourires)", raconte-t-il à Isabela Pagliari. "C’est vrai qu’il faut tout faire pour en garder un sinon tu te couches tous les jours à 5h du matin et tu te lèves à 14 heures. De toutes façons, j’ai entraînement tous les après-midi, et puis j’essaye de garder les horaires pour manger aussi."

Justement, Rafael n’est pas en vacances. L’Olympique Lyonnais continue de suivre à la trace ses joueurs durant cette période de confinement. "On a un programme, qu’on doit suivre, adapté à chaque joueur. On n’a pas tous les mêmes infrastructures, moi je suis dans un appartement par exemple, je n’ai pas tous le matériels pour faire les exercices, donc on s’adapte", développe l’ex-joueur de Manchester United. "Et pour la nourriture, on sait ce qu’on doit faire même si on a tous envie de manger dans cette période, on sait que le championnat peut revenir prochainement."

 

"Je n'aime pas trop lire"

Le reste de son temps libre, Rafael le consacre en partie à sa famille. "Je n’aime pas trop lire, je reste chez moi, je joue avec mes enfants, on essaye d’inventer des choses à faire, des exercices, des jeux." Mais aussi à un jeu vidéo très prisé en ce moment par les footballeurs: "Comme je n’aime pas trop lire, je regarde des séries, je joue à Call Of Duty sur la Playstation (un jeu de tir à la première personne, ndlr)."

L’occasion aussi pourquoi pas d’agrandir la famille Rafael. "Sur cette période, il faut faire attention, car beaucoup de femmes peuvent tomber enceintes, même la mienne (rires)." Ne soyez donc pas étonnés si la famille Rafael compte dans les mois prochains un membre supplémentaire.

Europe 1
Par Julien Froment