Après sa reconversion ratée dans le football, Usain Bolt met en cause son ancien entraîneur

  • A
  • A
Usain Bolt a tenté une reconversion dans le football, sans succès.
Usain Bolt a tenté une reconversion dans le football, sans succès. © PETER LORIMER / AFP
Partagez sur :
L'ancien champion olympique n'a jamais réussi à s'imposer dans son club en Australie. "J'ai le sentiment que le coach n'était pas très content de ma présence", affirme-t-il dans "L'Équipe Magazine".

Lors de son incroyable carrière de sprinteur, Usain Bolt n'a quasiment jamais connu l'échec. Mais l'octuple champion olympique a en revanche dû se contenter d'une reconversion éclair dans le football, à laquelle il a mis fin en janvier, après une dernière expérience infructueuse dans le club australien des Central Coasts Mariners. Dans un entretien accordé à L'Équipe Magazine, le Jamaïcain revient sur cette désillusion et met notamment en cause son ancien coach, Mike Mulveu. 

"L'option que l'on avait retenue en Australie n'a pas marché", reconnait-il d'entrée. Usain Bolt, avait obtenu une période d'essai en août avec le club australien, après plusieurs entraînements avec le Borussia Dortmund et des essais avortés en Afrique du Sud et en Norvège. Le fan revendiqué de Manchester United s'était même offert un doublé contre Macarthur South West United. Mais en novembre, il avait fini par quitter l'équipe, sans convaincre le club lui offrir un contrat. 

Le coach "n'était pas très investi pour m'aider à atteindre mes rêves". "J'ai le sentiment que le coach n'était pas très content de ma présence, peut-être qu'il ne voulait pas partager la lumière", tacle Usain Bolt. "Je ne sais pas si c'est parce qu'il ne m'aimait pas. En tout cas, il n'était pas très investi pour m'aider à atteindre mes rêves. Donc ce n'était pas la peine d'insister, je n'aimais pas la tournure que ça prenait", ajoute-t-il. 

"On a expliqué au club qu'aucun sponsor n'investirait dans le club s'il n'était pas sûr que j'allais jouer. Celui-ci n'a pas voulu prendre le risque", ajoute l'ancien athlète, qui se défend de toute gourmandise financière. "Mon but n'était pas de faire de l'argent, car tout le monde savait que je n'étais pas un footballeur professionnel".