Vallée du Rhône : la lutte contre le gel dans les vignes entraîne un voile de pollution

, modifié à
  • A
  • A
Vignes 1:40
Pour préserver les cultures, des bougies et des ballots de paille ont été allumés le long des vignes toute la nuit. © AFP
Partagez sur :
La vallée du Rhône s'est réveillée ce jeudi matin sous un voile grisâtre. En cause, la lutte des viticulteurs contre le gel, menée mercredi. Pour préserver les cultures en danger, des bougies et des ballots de paille ont été allumés le long des vignes toute la nuit, ce qui a eu des conséquences sur l'environnement.

Un voile grisâtre s'est développé dans la nuit de mercredi à jeudi dans toute la vallée du Rhône. Allant d'Avignon jusqu'à Lyon, ce nuage était encore visible en milieu de journée par les habitants, a expliqué au micro d'Europe 1 Géraldine Guillot, de l'organisme Air Atmo Auvergne-Rhône-Alpes. "Ça a commencé assez tôt dans la nuit, à partir de minuit ou une heure du matin. Ce voile grisâtre, voire noir, à certains endroits et dont l'ampleur est exceptionnelle nous conduit à mettre en place une vigilance pollution sur le bassin lyonnais et sur la vallée du Rhône."

"On essaye de sauver notre saison" 

À l'origine de cette pollution, la lutte des vignerons contre le gel. Les températures sont tombées sous zéro dans la nuit de mercredi à jeudi, atteignant par endroit jusqu'à -5 degrés. Pour sauver une partie des cultures, ils ont allumé des bougies ou encore des ballots de paille dans les vignes.

À Mercurol, dans la Drôme, le viticulteur David Viale s'est servi de ces techniques pour sauver ses cultures : "C'est notre gagne-pain. On essaye de sauver notre saison donc, effectivement, il peut y avoir un gros nuage qui se dégage mais ça n'arrive qu'une fois ou deux dans l'année." 

Seule alternative contre le gel

Pour le moment, ces systèmes de brulages sont la seule alternative contre le gel. Si le procédé a été d'une efficacité inégale dans la région, il ne sera pas nécessaire d'allumer de nouvelles bougies dans les vignes les nuits prochaines. Les températures prévues dans la nuit de jeudi à vendredi dans la vallée du Rhône ne devraient pas descendre sous les 5 degrés.

Europe 1
Par Jean-Luc Boujon, édité par Yanis Darras