SONDAGE EXCLUSIF - Coronavirus : 74% des Français redoutent un reconfinement

, modifié à
  • A
  • A
Coronavirus confinement
80% des personnes interrogées estiment que le pire de la crise n'est pas derrière nous. © AFP
Partagez sur :
Selon la dernière vague du sondage BVA pour Europe 1 et Orange, publiée jeudi, l'inquiétude remonte chez les Français, un mois et demi après le début du déconfinement. Les personnes interrogées sont de plus en plus nombreuses à anticiper une seconde vague du coronavirus.
EXCLUSIF

La crise du coronavirus n'est pas terminée, loin de là. Entre la conjoncture économique désastreuse et le rebond des contaminations en Europe, les perspectives ne sont pas réjouissantes. Cela se traduit par une inquiétude plus prononcée dans la population, d'après la dernière vague du sondage BVA pour Europe 1 et Orange* sur le moral des Français pendant la crise du coronavirus, publiée jeudi soir.

Le reconfinement davantage envisagé

Cette inquiétude se traduit d'abord par une certaine angoisse épidémique : la proportion de personnes interrogées qui anticipent une deuxième vague d’épidémie augmente fortement, après une première hausse significative la semaine dernière. Désormais, 74% des sondés redoutent la possibilité d'un nouveau confinement si la situation sanitaire empirait dans les semaines ou les mois à venir. C’est 20 points de plus qu’il y a deux semaines.

Ce sondage illustre le retour d'une forme de pessimisme : la proportion de Français qui estiment que "le pire est devant nous" dans cette crise protéiforme poursuit sa hausse (+6 points en une semaine), après plusieurs semaines consécutives de baisse. Ce sentiment pessimiste est partagé par 35% des Français, soit 10 points de plus que début juin. C'est désormais le sentiment le plus répandu, devant l'idée selon laquelle que "la situation va rester stable" (34%, soit une baisse de 5 points).

Reflux de l'optimisme

Le sentiment que "le pire est derrière nous" reflue quant à lui à 20%, après avoir atteint 32% il y a deux semaines, signe que l'arrivée de l'été n'a pas permis de tourner la page dans l'esprit des Français. Plus encore, c'est l'année 2020 qui paraît incontestablement marquée par la crise : moins d'un Français sur 2 (49%, soit une baisse de 6 points par rapport à la dernière vague) estiment désormais que nous reviendrons à une vie normale avant 2021.

L'inquiétude est également économique : selon ce sondage, 78% des Français se déclarent toujours inquiets en ce qui concerne la situation économique de la France, tandis que 29% des salariés sont inquiets quant à la capacité de leur entreprise à faire face à la crise, ce qui correspond au plus haut niveau de cet indicateur. 

*Enquête barométrique en continu réalisée par Internet, entre le 23 et le 25 mai, auprès d'un échantillon représentatif de 1.000 Français âgés de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas et le principe du roll-up.