Retour d'Intervilles : la vachette encore et toujours au cœur de la polémique

  • A
  • A
Nagui produit pour France 2 la nouvelle version de l'émission Intervilles 1:41
Nagui produit pour France 2 la nouvelle version de l'émission Intervilles © Reuters
Partagez sur :
"Intervilles", la mythique émission française revient cet été sur France 2. Producteur de l'émission Nagui, il a annoncé - et confirmé mardi - que les vachettes seront les grandes absentes de cette nouvelle version de l'émission. Une décision qui créé la polémique. 

Alors que Nagui a récemment annoncé le retour d'Intervilles sur France 2, l'émission mythique créée par Guy Lux et Claude Savary en 1962, elle se trouve déjà au cœur d'un débat. Cette nouvelle version, animée par Olivier Mine, Valérie Bègue et Bruno Guillon, ne comportera pas de séquence avec des vachettes. La maltraitance animale s'étant imposée dans le débat public ces dernières années, la production a considéré qu'il était préférable de ne pas faire intervenir ces animaux dans l'émission.

Un appel au boycott

Nagui a expliqué "vouloir un jeu extrêmement bon enfant, drôle, avec du dépassement de soi et dans nos traditions françaises, mais dans la limite du respect du bien-être animal". Une décision qui ne plaît pas à tout le monde. Les principales communes d'arènes de France, comme Béziers, Dax, Bayonne ou Nîmes appelle au boycott de l'émission. L'Union des villes taurines de France a rejoint le mouvement. Nagui a réagi à cet appel sur France inter, expliquant que ces maires et adhérents de l'association ne sont pas les habitants des villes, et que chacun pourra choisir de regarder ou non le programme. 

Pour ceux qui le souhaitent, Intervilles revient cet été sur France 2. Le concept reste le même : deux villes de France s'affrontent dans des joutes et des jeux, dans un esprit de camaraderie. 

 

Europe 1
Par Cyril Lacarrière, édité par Lucie de Perthuis