Reconstruction de Notre-Dame de Paris : lancement d'un concours international d'architectes pour la flèche

, modifié à
  • A
  • A
Lundi soir, Notre-Dame de Paris a été défigurée par un incendie.
Lundi soir, Notre-Dame de Paris a été défigurée par un incendie. © AFP
Partagez sur :
Afin de reconstruire la flèche détruite dans l'incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris lundi soir, Edouard Philippe a annoncé mercredi le lancement d'un "concours international d'architecture".

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé mercredi le lancement d'un "concours international d'architecture sur la reconstruction de la flèche" de Notre-Dame, détruite dans l'incendie qui a ravagé la cathédrale lundi soir. L'architecte devra "trancher la question de savoir s'il faut reconstruire une flèche, s'il faut la reconstruire dans les mêmes conditions, à l'identique" de celle imaginée par Eugène Viollet-le-Duc au 19e siècle, "ou s'il faut (...) se doter d'une nouvelle flèche adaptée aux techniques et enjeux de notre époque", a-t-il annoncé, à l'issue d'un conseil des ministres consacré exclusivement à la reconstruction de la cathédrale. Connaît-on le coût total du chantier de reconstruction du monument historique le plus visité en Europe (12 millions de touristes en 2017) ? "Non", a-t-il répondu laconiquement.

Notre-Dame grièvement blessée

Le chantier dans ce bijou de l'art gothique, qui faisait l'objet d'importants travaux depuis plusieurs mois, s'annonce titanesque. Après 15 heures de mobilisation de quelque 400 pompiers, les portes ouvertes de Notre-Dame ont dévoilé mardi une scène de désolation : en s'effondrant, le toit, la charpente et la flèche ont jonché l'intérieur de la cathédrale de monceaux de débris calcinés. Les deux tours emblématiques de la façade ouest ont en revanche été épargnées, et le coq de la flèche a été retrouvé. La couronne d'épines et la tunique de Saint Louis, deux objets extrêmement importants pour les catholiques, ont pu être sauvées, comme plusieurs oeuvres d'art, mais certaines n'ont pas pu être déplacées et restent étroitement surveillées par les pompiers.