Océane, une caissière de 19 ans, interpelle Emmanuel Macron et décroche un CDI

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Oéane 19 ans a décroché un CDI chez Carrefour après avoir interpellé le président sur sa situation. Une promotion surprenante qui intervient la veille de l’annonce du président de la République sur la possibilité d’instaurer un système de bonus-malus pour les entreprises qui abuseraient des contrats courts.

Une jeune caissière du Pas-de Calais a reçu un coup de pouce inattendu de la part d'Emmanuel Macron en visite cette semaine à Lens : elle a décroché un CDI. Vendredi, la jeune femme de 19 ans, caissière en CDD chez Carrefour, avait interpellé le président sur sa situation : "Je voulais vous demander si vous prévoyez des mesures nouvelles pour l'emploi des jeunes", avait osé Océane d'une voix timide lors d'une rencontre dans un centre culturel.

Le chef d'Etat lui avait répondu vouloir "favoriser l'emploi durable" et il a semble-t-il fait en sorte de suivre avec attention son dossier. En fin de réunion, le ministre de l'Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, est ainsi allé à la rencontre de la jeune femme. "Il est venu prendre mon numéro de téléphone", rapporte-t-elle dimanche au micro d'Europe 1. "Une demi-heure après, j'ai reçu un coup de téléphone de la DRH de Carrefour France. Elle a dit que j'allais être convoquée dans le bureau de mon directeur. "

4 des 5 employés en CDD embauchés en CDI. Un rendez vous qui s'est tenu samedi au Carrefour de Liévin. "Mon directeur m'a demandé ce que ça m'apportait de travailler chez Carrefour, si je voulais évoluer. Il m'a dit que j'étais un bon élément et qu'il voulait me proposer un CDI", détaille-t-elle. Au total, quatre des cinq employés du magasin ont soudainement eu le droit à un CDI.

Une promotion qui laisse perplexe un délégué CGT. Cette promotion, qui intervient la veille de l’annonce du président de la République de la possibilité d’instaurer un système de bonus-malus pour les entreprises qui abuseraient des contrats courts, laisse perplexe Laurent Lamaury, délégué CGT Carrefour market France. Même s'il se réjouit pour Océane, il appelle Emmanuel Macron à se soucier des centaines de salariés en situation précaire dans l'entreprise.

Europe 1
Par Rémi Bostsarron et Jean-Rémi Baudot, édité par Clémence Olivier