Nouvelles inscriptions antisémites découvertes dans la Loire

  • A
  • A
Outre une dizaine de croix gammées inversées, des tags "Mort aux juifs" et "Mort à la juif Sophie Rotkopf" ont été retrouvés (photo d'illustration).
Outre une dizaine de croix gammées inversées, des tags "Mort aux juifs" et "Mort à la juif Sophie Rotkopf" ont été retrouvés (photo d'illustration). © Jeff PACHOUD / AFP
Partagez sur :
Le parquet de Roanne avait ouvert une enquête en flagrance la semaine dernière à la suite de la découverte, le 18 mars, de croix gammées et de l'inscription "Mort aux juifs" sur la tribune d'honneur du stade municipal Henri Malleval. 

Des inscriptions antisémites, dont l'une visant une élue, ont été découvertes à Roanne, dans la Loire, une semaine après l'ouverture d'une enquête pour d'autres tags de même nature dans cette ville, a-t-on appris jeudi de sources policière et judiciaire.

"Mort aux juifs" et croix gammées. Le parquet de Roanne avait ouvert une enquête en flagrance la semaine dernière à la suite de la découverte, le 18 mars, de croix gammées et de l'inscription "Mort aux juifs" sur la tribune d'honneur du stade municipal Henri Malleval, selon les mêmes sources. "Plusieurs dépôts de plainte ont été enregistrés", a précisé à l'AFP le procureur de la République de Roanne, Abdelkrim Grini.

Et d'autres inscriptions ont été découvertes mercredi sur un bâtiment abritant le club de canoé-kayak et sur un hangar municipal de la base nautique de la ville. Outre une dizaine de croix gammées inversées, des tags "Mort aux juifs" et "Mort à la juif Sophie Rotkopf" ont été retrouvés.

Une sécurisation renforcée des lycées juifs de la région. Sophie Rotkopf, adjointe LR au maire de Roanne, Yves Nicolin (LR), et conseillère régionale, a reçu jeudi le soutien de sa collègue Cécile Cukierman, présidente du groupe communiste à la région Auvergne-Rhône-Alpes et sénatrice de la Loire. Cette dernière, par ailleurs porte-parole nationale du PCF, a exprimé sa "condamnation sans réserve de ces actes insupportables et inqualifiables".

Sophie Rotkopf a précisé jeudi à l'AFP qu'était prévue vendredi, en session plénière du conseil régional, une délibération du groupe majoritaire concernant les moyens accrus pour lutter contre l'antisémitisme. Il s'agit notamment d'initiatives en direction des jeunes ainsi que d'une sécurisation renforcée des lycées juifs de la région et de leurs élèves, y compris dans les transports scolaires, a expliqué l'élue roannaise.