Mort de Krisztina Rady : "que les personnes qui évoquent en off la violence de Cantat aient le courage d'aller voir la police

  • A
  • A
La justice pourrait désormais choisir d'entendre les anciens membres du groupe Noir Désir. 1:35
La justice pourrait désormais choisir d'entendre les anciens membres du groupe Noir Désir. © XAVIER LEOTY / AFP
Partagez sur :
L'avocate du dernier compagnon de Krisztina Rady affirme avoir en sa possession des textos échangés avec la compagne d'un ancien membre de Noir Désir, attestant de la violence de Bertrand Cantat.

Bertrand Cantat n'en n'a peut-être pas fini avec la justice. Le parquet de Bordeaux vient de relancer l'enquête sur la mort de Krisztina Rady, qui s'est suicidée en 2010. La justice a pris cette décision car la présidente d'une association féministe assure avoir de nouveaux éléments. Il y a plus de quatre ans, Yaël Mellul avait déjà saisi la justice, persuadée que Bertrand Cantat a joué un rôle dans le suicide de Krisztina Rady en usant de violences psychologiques et violences physiques. Cela n'avait rien donné à l'époque. 

Aujourd'hui, Yaël Mellul revient à la charge. Elle aurait en sa possession des messages qu'elle aurait échangé avec la compagne d'un ancien membre du groupe Noir Désir. Messages qu'elle aurait montré aux enquêteurs le 23 mai dernier. Pour elle, ces textos constituent la preuve que tout le monde savait que Bertrand Cantat était violent.

Libération de la parole. Pire : que les ex-membres du groupe Noir Désir auraient couvert leur leader depuis plus de 15 ans. Yaël Mellul demande une libération de la parole. "Il faut aujourd'hui que les personnes de l'entourage, qui n'arrêtent pas depuis des années d'évoquer en off la violence de Bertrand Cantat, aient le courage d'aller voir la police et de libérer leur conscience et de dire cette vérité qu'en définitif tout le monde sait".

Plainte. À l'issue de son audition, Yaël Mellul a porté plainte contre Bertrand Cantat pour "violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner". La justice pourrait désormais choisir d'entendre les anciens membres du groupe Noir Désir. Cette plainte intervient en plein contexte de l'affaire Weinstein et à quatre jours du concert de Bertrand Cantat au Zénith de Paris.