Jeux à gratter : la FDJ relance son fameux "Morpion"

  • A
  • A
"Plus de 100 millions de tickets éphémères seront disponibles dans les 30.800 points de vente FDJ et en ligne sur Fdj.fr", a annoncé la FDJ.
"Plus de 100 millions de tickets éphémères seront disponibles dans les 30.800 points de vente FDJ et en ligne sur Fdj.fr", a annoncé la FDJ. © AFP
Partagez sur :
Le "Morpion", l'un des jeux de grattage les plus emblématiques de la Française des Jeux, prévoit d'être relancé.

La Française des Jeux a annoncé jeudi qu'elle allait relancer le "Morpion", l'un de ses jeux de grattage les plus emblématiques, au prix de 50 centimes d'euro pour un gain maximal de 500 euros.  "Plus de 100 millions de tickets éphémères seront disponibles dans les 30.800 points de vente FDJ et en ligne sur Fdj.fr. Il s'agit du premier jeu à gratter à 0,50 euros lancé en France", indique un communiqué 

Suspendu en 2016. Lancé en 1994, le jeu à gratter avait été suspendu une première fois en 2012 et de nouveau en 2016. Selon la FDJ, 3,2 milliards de tickets avaient été vendus et plus d'un Français sur deux (55%) connaissent le jeu.
Son principe reprend celui du jeu de réflexion éponyme : si le joueur découvre trois O ou trois X alignés horizontalement, verticalement ou en diagonale, il remporte un gain. La FDJ a choisi de reprendre sa campagne de pub décalée avec sa célèbre mascotte - un petit morpion bleu - et des slogans humoristiques qui seront affichés sur les tickets comme "Si tu gagnes du blé...Tu m'emmènes en soirée". 

Une chance sur 4,39 de l'emporter. Selon la FDJ, le joueur a une chance sur 4,39 de remporter un lot avec ce jeu. "Il s'agit de développer son modèle de jeu grand public (modèle extensif), en proposant un jeu d'entrée de gamme très accessible dans une logique de découverte, et en renforçant l'offre de jeu à mises modérées", indique la société, dont la privatisation est en débat à l'Assemblée nationale.  Cette gamme de jeux à mises en-dessous de 3 euros a atteint 7,4 milliards d'euros de mises en 2017 (+8% par rapport à l'année précédente).