Jean-Michel Blanquer s’attaque à la réforme des lycées professionnels

  • A
  • A
Le ministre de l'Education nationale veut développer l'attractivité des filières professionnelles en France.
Le ministre de l'Education nationale veut développer l'attractivité des filières professionnelles en France. © THIERRY ZOCCOLAN / AFP
Partagez sur :
Le ministre de l'Education nationale entend redorer le blason des filières professionnelles, et présente lundi les axes de sa réforme.

Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, dévoile lundi matin ses mesures pour une "transformation" des filières des lycées professionnels. Plusieurs axes se sont dessinés au fil de la concertation, et notamment la mise en place d'une orientation plus progressive des lycéens, entre la seconde et la première.

Une orientation en deux temps. Ainsi, l'une des grandes pistes de cette réforme serait de transformer la classe de seconde. Les élèves s'orienteraient directement vers des familles de métiers, par exemple, "les" métiers de la vente, "les" métiers de la gestion administration ou encore du BTP. L'orientation ne serait précisée qu'en première : là, l'élève pourrait choisir un bac pro de tel métier de la vente ou de tel métier du BTP.

S'adapter aux besoins du marché. L'autre grand axe est le développement des "campus des métiers" : le lycée professionnel s'adjoindrait d'un CFA, de plusieurs organismes de formation, tout cela en réseau, pour permettre de mettre en place des formations à la carte, en fonction de ce dont les professionnels du secteur ont besoin. Par exemple, en Occitanie, si les restaurateurs de la région ont besoin de cuisiniers spécialistes des plats catalans, des formations peuvent être crées en fonction des besoins du marché local.

Et pour donner envie aux jeunes d'aller dans ces filières pro, il est également envisagé de doter ces campus -  déjà au nombre de 80 en France - de davantage d'internats et d'installations sportives et culturelles.

Europe 1
Par Virginie Salmen, édité par Romain David