INFORMATION EUROPE 1 - Les demandes de formations professionnelles explosent avec le Covid-19

, modifié à
  • A
  • A
Pixabay 1:52
Les demandes de formations en comptabilité ont enregistré une hausse de 103% (Illustration). © Pixabay
Partagez sur :
Selon une étude menée à partir de la plateforme en ligne Maformation.fr, que s'est procurée Europe 1, la crise sanitaire liée au Covid-19 a eu une influence sur les demandes de formations professionnelles en France. Un million de connexions sont en effet enregistrées chaque mois, soit 40% de plus qu'il y a un an. 

C'est une hausse deux fois plus forte que celle des années précédentes et elle n'est pas étrangère à la crise sanitaire liée au Covid-19. Le nombre de demandes de formations professionnelles a explosé en France d'après une étude basée sur les chiffres enregistrés par la plateforme Maformation.fr, qu'a pu consulter Europe 1. Apprentissage de l'anglais, comptabilité ou encore métiers de la petite enfance ont particulièrement séduit les Français, qui n'ont eu qu'à s'inscrire via leur smartphone pour y avoir accès.

L'anglais et la comptabilité en forte hausse 

Pour les auteurs de l'étude, cette hausse de plus de 40% des demandes traduit avant tout le questionnement qui a gagné nombre de salariés face aux chamboulements engendrés par la crise sanitaire. Dans le top 5 des demandes de formation qui ont notamment explosé, on retrouve l'anglais, qui enregistre +113% d'inscriptions. Beaucoup d'entreprises forcées de fonctionner au ralenti l'année dernière ont en effet pressé leurs salariés de se mettre à niveau en anglais, avec pour objectif de muscler leurs performances quand l'activité repartira.

Juste derrière, la comptabilité a elle aussi enregistré une hausse de 103%. Un secteur sécurisant, qui assure d'avoir du travail même quand les affaires plongent. C'est d'ailleurs ce qui a motivé Guillaume à choisir ce secteur, lui qui a depuis trouvé un poste chez un fournisseur de cafés et de restaurants. "Je vois combien ils sont impactés par cette crise sanitaire : emplois supprimés, activité partielle pour beaucoup d'employés...Et à côté de ça moi en tant que comptable, je continue d'avoir beaucoup de travail", explique-t-il.

L'importance de la petite enfance en lumière

Parmi les formations les plus prisées, celles également liées aux métiers de la petite enfance, avec +76%. Un secteur largement boosté par le télétravail à la maison, qui a montré tout l'intérêt d'une offre accrue en la matière.

Enfin, même si la progression est de moindre ampleur, la diététique a elle aussi enregistré une hausse des demandes. Forcés de se remettre aux fourneaux avec la fermeture des restaurants, les Français ont découvert l'attrait de la nourriture saine et veulent pourquoi pas en faire leur métier.

Europe 1
Par Olivier Samain, édité par Manon Fossat