Hélène Darroze, "folle de bonheur" d'avoir une troisième étoile au Michelin britannique

  • A
  • A
Hélène Darroze 1:07
Hélène Darroze a décroché une troisième étoile au guide Michelin britannique, lundi soir. © PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :
Hélène Darroze vient de décrocher, lundi soir, une troisième étoile au guide Michelin britannique, pour son restaurant The Connaught, à Londres. Au micro d'Europe 1, la cheffe landaise confie son émotion de rejoindre des figures françaises de la gastronomie comme Anne-Sophie Pic ou Annie Féolde, elles aussi triplement étoilées.

C'est un évènement dans le petit monde de la gastronomie : Hélène Darroze vient de décrocher une troisième étoile au guide Michelin britannique, pour son restaurant londonien The Connaught, dans le quartier huppé de Mayfair. La cheffe française en avait déjà deux, mais en France, pour le Marsan, à Paris. Sur Europe 1, mardi midi, la très médiatique Landaise confie être "un peu abasourdie" par la nouvelle de cette troisième étoile, récompense dont peut aussi se targuer cette année la Britannique Clare Smyth.

"Assez irréel"

"J'ai pensé à mes petites filles qui souvent n'ont pas compris pourquoi, tous les soirs, je devais partir travailler", raconte Hélène Darroze. "Je me dis que qu'elles vont peut-être réaliser maintenant ce que ça représentait. Je suis folle de bonheur. C'est quelque chose d'assez irréel." À la tête du Connaught depuis 2008, Hélène Darroze s'applique à y distiller une cuisine aux influences françaises, avec le concours du chef exécutif Marco Zampese.

"Ça montre aux jeunes femmes qui sont dans les cuisines que tout est possible et qu'il faut vraiment croire en sa passion, en ses rêves et surtout en sa féminité", poursuit la cheffe. "J'espère que ce qui arrive aujourd'hui va leur donner encore plus envie." Celle qui participe au programme Top Chef, sur M6, mesure la "lourde responsabilité d'être une source d'inspiration", assure-t-elle. "Mais si on peut l'être, c'est super."

Avec cette troisième étoile dans le Guide rouge, Hélène Darroze rejoint les Françaises Anne-Sophie Pic (à Valence), Annie Féolde (à Florence) ou encore Dominique Crenn (à San Francisco), elles aussi détentrices de trois étoiles au Michelin.