Face au manque d'agriculteurs, le gouvernement lance une campagne de communication

  • A
  • A
Agriculture tracteur champ 1:22
Le gouvernement veut recruter de jeunes agriculteurs. © AFP/Eric Piermont
Partagez sur :
À la campagne, un nombre inquiète : dans quelques années, la moitié des agriculteurs français devront prendre leur retraite. Mais personne ne se presse pour les remplacer. Les conditions de vie et les mauvaises rémunérations sont mises en cause. Le ministère de l'Agriculture entend remédier à ce problème via une campagne de communication. 

La France va-t-elle manquer d'agriculteurs ? D'ici cinq à dix ans, la moitié des agriculteurs français seront en âge de prendre leur retraite. Il y a urgence à former la relève. Face à une crise de la vocation, le ministère de l'Agriculture a lancé une campagne de communication pour inciter les jeunes à se tourner vers "les métiers du vivant". "Plus de 70.000 offres d'emploi sont proposées en permanence dans ces métiers", selon Julien de Normandie.

"Ce sont des opportunités à saisir, considérables dans des secteurs très variés. Je pense à celui de l'agriculture ou de l'agroalimentaire ou encore ceux des paysages et de la forêt", poursuit le ministre de l’Agriculture.

"Une mauvaise image du milieu agricole"

Actuellement, ces secteurs souffrent pourtant d'une réputation mitigée auprès des jeunes. Pour Clément Torpillé, président des Jeunes agriculteurs d'Ile-de-France, il y a "une mauvaise image du milieu agricole". Pourtant, il l’assure, l’agriculture est désormais "tournée vers les nouvelles technologies".

 

Les professions se sont modernisées, certes. Mais la rémunération reste encore souvent dissuasive pour les jeunes qui envisageraient ces métiers.

Europe 1
Par Maud Descamps