Évasion à Fresnes : "Ce détenu s'était déjà évadé d'un tribunal"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Malgré les tirs d'un surveillant, un détenu a réussi à s'évader dimanche après-midi de la prison de Fresnes. Le secrétaire général de FO Pénitentiaire Emmanuel Bodin a réagi au micro d'Europe 1. 

Dimanche, en fin d'après-midi, un détenu s'est évadé de la prison de Fresnes, dans le Val-de-Marne, malgré les tirs d'un surveillant. Le secrétaire général du syndicat FO Pénitentiaire Emmanuel Bodin est revenu sur la chronologie des événements. 

"Le détenu était en promenade. Il avait emmené avec lui des draps pour pouvoir escalader le grillage, les murs et passer les concertina (fils barbelés comportant de petites lames, ndlr) pour éviter de se couper", rappelle-t-il". "Le mirador a repéré le détenu en train d'escalader, a fait des tirs de sommation et a fait usage de son arme à trois reprises pour tenter de l'empêcher de s'évader mais malheureusement, cela n'a pas suffit".

Un homme libérable en 2026. Blessé aux mains en franchissant le grillage, l'homme était en prison pour des vols avec effraction, a indiqué le syndicat SNP-FO. Âgé de 29 ans, l'homme était classé DPS pour détenu particulièrement surveillé. "C'est un détenu qui s'était déjà évadé d'un tribunal", abonde Emmanuel Bodin. "Il avait une date libération en 2026" pour extorsion en bande organisée, vol par effraction et recel en bande organisée. "Et il avait repris trois ans suite à son évasion du tribunal".

 

Europe 1
Par Propos recueillis par Jihane Bergaoui, édités par Ophélie Gobinet