Environnement : l'ONG Surfrider lance une application ludique pour réduire la pollution des océans

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
L'application Ocean's zero invite l'utilisateur à une série de petits gestes quotidiens pour aider à la préservation des océans, notamment en réduisant sa consommation de plastique.
LA FRANCE BOUGE

La mer est devenue un dépotoir. Neuf millions de tonnes de déchets plastiques sont déversés chaque année dans les océans, selon une étude américaine publiée dans la revue Sciences Advances en 2015. Ce serait en tout quelque 150 millions de tonnes de plastiques qui pourriraient au fond des mers, cette fois selon un calcul de la fondation Ellen McArthur. Partant du postulat qu'en produisant moins de déchets, il y aurait moins de chances pour que ceux-ci finissent au fond de l'eau, l'ONG Surfrider, qui milite pour la défense des océans et des littoraux, lance cette semaine une application qui aide son utilisateur à réduire la quantité de déchets qu'il produit au quotidien.

"Des défis simples et concrets".  Ocean's zero, téléchargeable gratuitement depuis l'App store, Google Play ou directement sur le site de Surfrider, aborde de manière ludique la question du gaspillage, à travers une série de défis à relever chaque jour. Elle cible tout particulièrement le plastique, un composant d'autant plus difficile à se débarrasser qu'il est devenu omniprésent dans nos vies. "On a voulu proposer des défis simples et concrets qui permettent de réduire au quotidien ses déchets", explique au micro de Raphaëlle Duchemin, dans La France bouge sur Europe 1, Rémi Touja, à l'origine de ce projet largement financé par une campagne participative.

>> De 12h30 à 14h, c’est La France bouge avec Raphaëlle Duchemin sur Europe 1. Retrouvez le replay de l’émission ici

Contenant et contenu. Au programme : 25 actions quotidiennes à remplir, comme, par exemple, utiliser une gourde sur son lieu de travail pour éviter d'utiliser des petites bouteilles ou les gobelets de la fontaine à eau. "Ce sont des défis qui permettent de remplacer le jetable par du réutilisable, comme le sac en tissu pour faire ses courses", détaille Rémi Touja. De défi en défi, l'application propose aussi à l'utilisateur de changer ses habitudes de consommation. "Le plastique n'est pas que dans le contenant, il est aussi dans les produits, comme les dentifrices ou les crèmes exfoliantes", relève encore Rémi Touja. L'application propose ainsi également d'apprendre à fabriquer ses propres cosmétiques.

Progression personnelle. Ocean's zero permet de suivre sa progression personnelle à mesure que les défis sont relevés, mais aussi de mesurer son impact global sur la préservation des océans, en additionnant son action à celle des autres personnes ayant téléchargé l'application. Ainsi, pour 624 personnes qui choisissent de ne pas utiliser de paille dans la journée, c'est en moyenne 2,3 kilos de plastique qui ne finiront pas dans la mer…