Dupont de Ligonnès : des doutes sur l'identité de l'homme arrêté à Glasgow

, modifié à
  • A
  • A
L'ancienne maison des Ligonnès est désormais en vente.
L'ancienne maison des Ligonnès est désormais en vente.
Partagez sur :
Des doutes existent sur l'identité de l'homme arrêté à l'aéroport de Glasgow, en Ecosse, et qui avait été présenté comme pouvant être Xavier Dupont de Ligonnès. 

 

Mise à jour samedi 12 octobre à 13h : selon les informations d'Europe 1, l'homme arrêté vendredi soir n'est pas Xavier Dupont de Ligonnès, à en croire le test ADN fait par les Écossais

L'identité de l'homme présenté comme étant Xavier Dupont de Ligonnès en raison d'empreintes digitales lui correspondant, laissait apparaître un "doute" samedi, selon une source proche de l'enquête. Après des échanges entre les police française et écossaise, cet homme a été arrêté vendredi soir à l'aéroport de Glasgow en provenance de Paris. Xavier Dupont de Ligonnès a disparu depuis le meurtre en 2011 de sa femme et ses quatre enfants à Nantes.

"Les vérifications sur l'identification" en cours 

Les enquêteurs français étaient attendus sur place en fin de matinée, selon cette source proche de l'enquête. "Les enquêteurs se déplacent en Ecosse pour faire des vérifications sur l'identification, le juge d'instruction attend le résultat de cette démarche d'enquête", a déclaré de son côté le procureur de Nantes, Pierre Sénès. Les "vérifications sur l'identification" sont en cours, a-t-il ajouté.

La police écossaise a simplement annoncé vendredi soir l'arrestation d'un homme à l'aéroport de Glasgow à la demande des autorités françaises et indiqué que "l'enquête se poursuit pour confirmer son identité". BFM TV affirmait par ailleurs samedi matin, que les empreintes digitales du suspect ne correspondraient que "très partiellement" à celles de Xavier Dupont de Ligonnès. Sur les 13 points de reconnaissance nécessaires, seuls cinq correspondraient. 

L'homme arrêté voyageait avec un passeport sous le nom de Guy Joao. Les enquêteurs ont également procédé à une perquisition dans le domicile situé à l'adresse inscrite sur ce passeport, dans les Yvelines. Mais un témoignage est venu semer le trouble samedi matin. Jacques, un voisin du domicile perquisitionné, qui se dit proche de Guy Joao, a exprimé ses doute au micro d'Europe 1 : "Même avec de la chirurgie esthétique, c'est pas possible" qu'il soit Xavier Dupont de Ligonnès a-t-il affirmé.