Covid-19 : protocole sanitaire allégé pour les résidents d'Ehpad vaccinés

, modifié à
  • A
  • A
Les résidents des Ehpad seront dès samedi autorisés à sortir de leur établissement, avec des protections supplémentaires pour les personnes non vaccinées. 1:25
Les résidents des Ehpad seront dès samedi autorisés à sortir de leur établissement, avec des protections supplémentaires pour les personnes non vaccinées. © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :
Tous les résidents d'Ehpad vaccinés vont pouvoir sortir des établissements sans faire de tests, a annoncé la ministre chargée de l'Autonomie, qui vient de publier un protocole sanitaire allégé. Pour le moment, 87% des pensionnaires ont reçu leur première injection, 62% la seconde. 

L’étau se desserre pour les pensionnaires d'Ehpad. Les résidents protégés par une vaccination complète - deux injections suivies d'une période de 15 jours - pourront se rendre chez leurs proches sans se faire tester et s'isoler sept jours dans leur chambre, a annoncé la ministre chargée de l'Autonomie, Brigitte Bourguignon, dans les colonnes du Parisien. A l'intérieur des établissements, les activités collectives sont à nouveau autorisées, les portes des chambres "ouvertes aux familles" et les parois en Plexiglas retirées.

"On invente le passeport vaccinal pour les résidents d’Ehpad"

Pour le moment, 87% des résidents ont reçu leur première injection, 62% la seconde. Quant aux personnes non vaccinées, elles seront aussi autorisées à sortir mais devront encore respecter un isolement de sept jours à leur retour dans l'établissement. Une différenciation qui chiffonne Yann Reboulleau, président du groupe Philogéris, gestionnaire d'Ehpad. "Sur le papier on nous dit qu’il ne faut pas qu’il y ait de discriminations, mais il faut quand même des mesures différenciées selon le statut vaccinal", pointe-t-il. "Il y a un régime spécifique aux résident non vaccinés. On invente en quelque sorte le passeport vaccinal pour les résidents d’Ehpad et pour les proches qui viennent en visite", estime encore le président du groupe Philogéris, qui reconnait qu'avec un taux de vaccination proche des 90% dans les Ehpad, il s'agit d'un "sujet très résiduel".

Ce protocole ne représente toutefois que des recommandations du gouvernement. Chaque direction d'établissement doit élaborer ces mesures d'assouplissement selon la situation épidémique locale et l'avancement de la campagne vaccinale, en lien avec l'Agence régionale de santé. Dans certains établissement, les résidents étaient par ailleurs déjà autorisés à sortir, qu'ils soient vaccinés ou pas. 

Europe 1
Par Joanna Chabas, édité par Laetitia Drevet