Coronavirus : dans le Nord, le port du masque obligatoire ne fait pas l'unanimité

, modifié à
  • A
  • A
A partir de lundi, il sera nécessaire de porter un masque dans de nombreux parcs de la région lilloise (photo d'illustration) 1:26
A partir de lundi, il sera nécessaire de porter un masque dans de nombreux parcs de la région lilloise (photo d'illustration) © AFP
Partagez sur :
En raison d'une recrudescence de l'épidémie de coronavirus, le préfet du Nord a annoncé vendredi que le port du masque serait obligatoire dans l'espace public dans la métropole européenne de Lille. Europe 1 est allé à la rencontre de riverains qui ont encore du mal à se faire à l'idée de porter un masque dans les parcs en plein été. 
REPORTAGE

C'est officiel : les Lillois vont devoir s'habituer au port du masque à l'extérieur. Le préfet du Nord a annoncé vendredi que le port du masque serait obligatoire dans l'espace public à partir de "lundi 00H00" dans "un certain nombre de zones" de la métropole européenne de Lille (MEL), en raison d'une recrudescence de l'épidémie de coronavirus. Au total, 94 communes sont concernées, pour près de 1.250.000 habitants. Si la mesure était déjà en vigueur dans les transports en commun, elle le sera désormais dans les marchés de plein air, les abords des gares... et les espaces verts, comme le parc du Héron à Villeneuve d'Ascq. 

"Avec des températures comme ça, c'est impossible de porter un masque !"

Sauf que les habitués de ce parc, prisé par les sportifs et les familles, imaginent mal porter un masque avec les fortes chaleurs qui touchent le département. Nicolas y fait régulièrement du sport avec des amis. "S'il faut s'y plier on le fera, mais on limitera les sorties à l'extérieur", explique-t-il au micro d'Europe 1. "Avec des températures comme ça, c'est impossible, c'est inenvisageable...", continue le sportif, en nage après une séance torse-nu. 

Comme lui, des Lillois sortiront moins souvent à partir de lundi. "Autant rester chez soi", disent Lise et Gwenaëlle qui habitent en plein centre-ville de la capitale des Flandres. "Je ne trouve pas ça très utile dans les parcs. Je ne pense pas que je viendrai dans les espaces verts. Je resterai dans mon jardin où j'irai à proximité, car s'il fait chaud c'est insupportable", expliquent-elles. 

Même son de cloche pour Jessica, qui a l'habitude de venir au parc du Héron l'été avec ses enfants pour pic-niquer. Elle juge insupportable et incompréhensible l'obligation de porter un masque en extérieur. "C'est aberrant parce qu'on n'est pas collés donc je ne vois pas la raison de mettre le port du masque", argumente-t-elle. Toutefois, cette riveraine devra se plier à la règle, comme tous les Lillois, au risque de payer une amende de 135 €

Europe 1
Par Maximilien Carlier, édité par Ariel Guez