Brevet des collèges : 86,5% de réussite, en baisse de 0,6 point

, modifié à
  • A
  • A
Plus de 700.000 collégiens ont obtenu le brevet.
Plus de 700.000 collégiens ont obtenu le brevet. © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :
La série générale, qui concerne 90% des inscrits, affiche le taux de réussite le plus élevé, avec 87,8% de lauréats, en recul de 0,2 point par rapport à 2018.

Un peu plus de 703.300 collégiens ont été admis au brevet en 2019, soit un taux de réussite de 86,5%, en baisse de 0,6 point par rapport à l'année précédente, selon les résultats provisoires publiés vendredi par l'Éducation nationale. Dans le détail, 20,5% des candidats ont obtenu la mention très bien, 21,1% la mention bien, 21,8% assez bien et 23,1% ont été reçus sans mention. 

La série générale, qui concerne 90% des inscrits, affiche le taux de réussite le plus élevé, avec 87,8% de lauréats, en recul de 0,2 point par rapport à 2018. Chez les candidats de la série professionnelle, 73,2% ont décroché l'examen, un taux en repli de 4,9 points.

Le taux de réussite supérieur chez les filles

Cette année encore, le taux de réussite chez les filles (90,2%) est supérieur à celui des garçons (82,9%), soit un écart de 7 points, note le ministère. Une vague de chaleur sans précédent fin juin en France avait poussé le gouvernement à décaler les épreuves de cet examen de quelques jours. Par ailleurs, le ministre Jean-Michel Blanquer avait évoqué début juin une réforme du brevet pour juin 2021.

Le brevet, dont l'ancêtre (le BEPC) a été créé en 1947, est un diplôme qui atteste des connaissances et compétences acquises en fin de collège, à l'issue de la classe de troisième, selon l'intitulé du ministère de l'Education. Passé par des adolescents qui ont pour la plupart 14 ou 15 ans, il se situe donc peu avant la fin de la scolarité obligatoire (16 ans en France).