Avis pour l'élargissement de la PMA : une décision "politique", selon la Manif pour tous

, modifié à
  • A
  • A
Ludovine de la Rochère avait mené la bataille contre l'ouverture du mariage aux couples de même sexe.
Ludovine de la Rochère avait mené la bataille contre l'ouverture du mariage aux couples de même sexe. © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :
La présidente de la Manif pour tous appelle Emmanuel Macron à reporter le débat sur l'élargissement de la PMA, estimant qu'il y a "absence de consensus" sur le sujet. 

La présidente de la Manif pour tous, Ludovine de la Rochère, a dénoncé mardi l'avis favorable à l'extension de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, critiquant une "décision qui n'est pas éthique mais politique". Dans un avis rendu mardi, le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) a réaffirmé sa position, déjà exprimée en 2017, pour l'extension de la PMA, à laquelle le président Emmanuel Macron est favorable.

Appel à reporter le débat. Estimant que cet avis n'est "pas particulièrement important", la présidente de la Manif pour tous l'a néanmoins qualifié de "décevant", lors d'une conférence de presse à Paris. Pour Ludovine de la Rochère, il s'agit d'une "décision qui n'est pas éthique mais politique". "Nous attendons d'Emmanuel Macron qu'il respecte son propre engagement, qu'il fasse preuve de sagesse", a-t-elle ajouté. "Nous attendons d'Emmanuel Macron qu'il tienne son propre engagement de ne pas avancer en l'absence de consensus et ce consensus n'existe pas." Selon elle, il y a "urgence à reporter" le débat sur l'élargissement de la PMA.

Manifestation et contre-manifestation. La présidente du mouvement qui avait mené bataille contre l'ouverture du mariage aux couples de même sexe a prédit qu'en cas d'élargissement de la PMA, il y aurait "des manifestations très importantes parce qu'on touche au droit de l'enfant". La Manif pour tous a appelé à manifester mardi en début de soirée devant le CCNE à Paris, "un rendez-vous de vigilance pour s'assurer que le CCNE a pris en compte nos conclusions des états généraux de la bioéthique", selon le vice-président de l'association, Albéric Dumont. La Manif pour tous prévoit de remettre au comité son propre rapport, issu d'une consultation publique organisée entre janvier et avril. Une contre-manifestation est organisée au même moment au même endroit par des militants pro-PMA.