Appel du 18 juin : à Londres, le tourisme sur les traces du général de Gaulle fait recette

  • A
  • A
La mémoire du général de Gaulle est encore très présente dans les rues de Londres, à l'image de  sa statue au Carlton Gardens. 1:20
La mémoire du général de Gaulle est encore très présente dans les rues de Londres, à l'image de sa statue au Carlton Gardens. © LEON NEAL / AFP
Partagez sur :
Emmanuel Macron est à Londres pour commémorer le 80ème anniversaire de l'Appel du 18 juin, jeudi. C’est dans la capitale britannique et sur les ondes de la BBC que le général de Gaulle avait prononcé son célèbre discours, en 1940. Aujourd'hui certains lieux sont toujours visitables et de nombreux touristes s'amassent pour continuer de faire vivre ce moment d'Histoire.
REPORTAGE

En présence du prince Charles, Emmanuel Macron remet la Légion d'honneur à Londres, jeudi : le président de la République française rend ainsi hommage à la ville qui fut la capitale de la France Libre. Au lendemain de son arrivée dans la capitale, le 18 juin 1940, c'est là que Charles de Gaulle avait appelé les militaires, ingénieurs et ouvriers français à le rejoindre pour poursuivre la lutte contre l'Allemagne nazie, malgré l'armistice demandé par le maréchal Pétain. Et dans les rues de la capitale anglaise, aujourd'hui, l'ombre du général plane encore sur plusieurs quartiers.

Un discours écrit au deuxième étage d'un pub ? 

Dans son pub désert, confinement oblige, Leslie Lewis présente ainsi volontiers le deuxième étage de son établissement. "Ça se serait passé ici, près de la fenêtre", décrit la commerçante : c'est dans ce pub, "La Maison Française" ("The French House"), que le général de Gaulle aurait écrit son discours la veille du 18 juin 1940. "Nous ne sommes pas sûrs à 100%, mais on aime bien l’idée. Et je pense qu’il aurait bien aimé venir ici juste pour parler français", sourit la Londonienne. 

 

"C'est aussi l’homme qui a dit non à l’entrée de l’Angleterre dans l'UE"

Pour les puristes, comme Hubert Roth, guide français expatrié à Londres, l’Histoire est pourtant ailleurs. "Nous sommes devant la statue du général de Gaulle, ici en plein cœur de Londres", explique le francophone, qui fait découvrir la capitale à travers Charles de Gaulle aux touristes français mais aussi locaux. "Pour les Anglais, Charles de Gaulle est celui qui a dit non à Hitler en 1940. Mais c'est aussi l’homme qui a dit non à l’entrée de l’Angleterre dans l’Union Européenne dans les années 60."

 

Europe 1
Par Elodie Goulesque à Londres, édité par Baptiste Denis