À 115 ans, Sœur André devient la doyenne des Européens : "Elle participe à la messe tous les jours"

  • A
  • A
Hubert Falco (à gauche), maire de Toulon, a remis à Sœur André un diplôme de citoyen d'honneur, le 11 février dernier. 1:40
Hubert Falco (à gauche), maire de Toulon, a remis à Sœur André un diplôme de citoyen d'honneur, le 11 février dernier. © Annabelle LHUILLIER BONNAL / Press office of the Ville de Toulon / AFP
Partagez sur :
Depuis la disparition en juin de l'Italienne Maria Giuseppa Robucci-Nargiso, 116 ans, le titre de "doyenne des Européens" est détenu par Sœur André. Née en 1904 dans le Gard, la religieuse a eu une vie bien remplie. Et tient à rester active.
REPORTAGE

Depuis la disparition au mois de juin de Maria Giuseppa Robucci-Nargiso, une Italienne âgée de 116 ans, le titre de "doyenne des Européens" est revenu à Sœur André, âgée de 115 ans.

Sœur depuis 1944

Née Lucile Randon, Sœur André a une mémoire d'éléphant et est très tatillonne sur son âge. "Petit exemple, il ne faut pas se tromper sur son âge. Hier je la promenais dans le jardin, il y avait des personnes qui étaient là, et je leur ai dit : 'c'est notre doyenne qui a 115 ans'. Elle m'a dit : 'non non, je n'ai pas 115 ans, j'ai 115 ans et demi'. effectivement, depuis le 11 août, elle a 115 ans et demi", raconte Sœur Marie-Pierre, mère supérieure de l'EHPAD de Toulon, où réside Sœur André depuis 2009. 

La doyenne des Européens est en maison de retraite depuis 1979. Avant cela, elle a eu une vie bien remplie. Née en février 1904, à Alès, dans le Gard, elle vit la Première guerre mondiale dès l'âge de 10 ans. Pendant plusieurs années, Lucile Randon est gouvernante. Après avoir grandi dans une famille non-croyante, elle décide d'entrer dans les ordres en 1944, à l'âge de 41 ans. 

Religieuse la plus âgée au monde

Aujourd'hui, Sœur André ne voit presque plus et ne se déplace qu'en fauteuil roulant. Pour autant, la doyenne tient à rester active. "Elle participe à la messe tous les jours, à 11 heures. Le soir elle participe à ce temps de prière que nous avons, suivi des vêpres. Elle aime bien qu'on la sorte dans le jardin, elle aime bien parler avec des gens, là-dessus elle est intarissable", explique Sœur Marie-Pierre. 

Non contente de son titre de doyenne des Européens, Sœur André a aussi reçu un chapelet béni par le pape François, puisqu'elle est également la plus âgée des religieuses dans le monde.

Europe 1
Par Yasmina Kattou, édité par Cécile Da Costa