Utiliser des outils, séduire, être triste… Animaux et humains partagent plus qu'on ne le croit

, modifié à
  • A
  • A
Les liens entre humains et animaux sont plus étroits qu'on pourrait le penser. 2:33
Les liens entre humains et animaux sont plus étroits qu'on pourrait le penser. © Pixabay.
Partagez sur :
Ressentir de la joie, du chagrin, avoir envie de jouer, de séduire ou de faire l'amour… Ces émotions semblent a priori l'apanage de l'homme. Pourtant, explique l'éthologue Jessica Serra mardi sur Europe 1, les animaux aussi sont traversés par ce type d'émotions, partageant avec l'humain bien plus de points communs que ce dernier ne veut se l'avouer. 
INTERVIEW

"On a tendance à l'oublier, mais les hommes sont avant tout des animaux." Pour l'éthologue Jessica Serra, l'homme a beau se penser "au-dessus du règne animal", il reste un proche cousin du singe et ressemble bien plus aux autres animaux qu'il ne veut bien l'envisager. Etre joyeux, en colère, avoir envie de jouer, de séduire, de faire l'amour… Autant de caractéristiques que l'on pense souvent, à tort, l'apanage des hommes. Jessica Serra, auteure de La bête en nous, raconte mardi dans Sans rendez-vous sur Europe 1, les liens étroits qu'entretiennent toujours humains et animaux.

Les animaux aussi utilisent des outils 

"On a longtemps pensé que la maitrise d'outils était la preuve de notre suprématie. On sait aujourd'hui qu'ils sont maitrisés par beaucoup d'espèces, parfois très éloignées de nous génétiquement", explique Jessica Serra. Parmi ces bêtes débrouillardes, on trouve notamment le corbeau, capable de courber des tiges afin de leur donner la forme adéquate pour extraire des larves de coléoptères cachées dans les arbres. Autre exemple : certaines espèces de pieuvres arrivent à trainer des noix de coco vides sur plusieurs mètres et, en se nichant à l'intérieur, à en faire des sortes de carapaces pour échapper aux prédateurs. 

Les animaux aussi ressentent de la joie et du chagrin

Comme nous, les animaux ne sont pas toujours d'humeur égale. Ils peuvent être tristes, en colère, ou avoir envie de s'amuser. "Les dauphins, par exemple, font des ronds d'air sous l'eau et s'amusent avec. Quelle autre explication donner à leur comportement que le jeu pour le jeu ?", interroge Jessica Serra.

De nombreuses études se sont par ailleurs intéressées aux manières qu'ont les animaux de manifester leur joie. Certaines ne sont pas si différentes de celles des humains. "On a longtemps pensé que le sourire était une spécificité humaine. Des chercheurs ont pourtant observé que les bébés macaques japonais, comme les jeunes humains, sourient dans leur sommeil."

Les animaux aussi savent séduire

De nombreuses espèces d'animaux utilisent des parades amoureuses pour séduire de potentiels partenaires. C'est le cas du paon, qui déploie ses plumes multicolores pour attirer les femelles, ou du cerf, qui mise sur la taille de ses bois et la force de son brâme. "Il s'agit sans conteste d'atouts de séduction", souligne Jessica Serra. 

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les animaux aussi font parfois l'amour pour le plaisir. "On a tendance, en tant qu'humain, à penser cela sous le seul prisme de la reproduction. C'est une idée reçue." Les animaux ont bien des pulsions qui provoquent leur passage à l'acte. Pour preuve, Jessica Serra évoque la récente étude d'une éthologue ayant montré que les macaques se masturbent quasi quotidiennement, et d'autant plus souvent qu'ils n'ont pas de partenaire à séduire. 

Europe 1
Par Laetitia Drevet